UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Milan ne s'enflamme pas

Après avoir vu le RC Deportivo La Coruña éliminer l'AC Milan après avoir perdu 4-1 à l'aller en 2003/04, Christian Abbiati appelle à la prudence.

Témoin depuis le banc de touche de la remontée fantastique du RC Deportivo La Coruña en 2003/04 face à l'AC Milan en UEFA Champions League, Christian Abbiati appelle à la prudence avant la visite des Rossoneri à l'Arsenal FC, et malgré le 4-0 de l'aller.

Doublure de Dida ce soir-là, Abbiati avait vu les Espagnols l'emporter 4-0 après avoir perdu 4-1 à l'aller, et il sait que Milan ne considère pas que la qualification est déjà assurée. "Non, car Milan a un mauvais souvenir contre le Deportivo. Rien n'est fini", a-t-il dit à UEFA.com. "On a un bon avantage et il faudra en profiter. Mais il faudra tenir jusqu'à la fin."

À la différence du match contre le Deportivo, les Milanais n'ont pas encaissé de but à l'aller, et c'est grâce à Abbiati qui a été l'auteur d'une belle partie et d'un arrêt décisif face à Robin van Persie à San Siro. "C'était très important de ne pas prendre de but. Contre des grosses équipes comme ça, il faut des grands arrêts pour faire la différence."

Abbiati espère être au même niveau au retour face aux hommes d'Arsène Wenger, et il est pressé de retrouver Van Persie. "Il est très dangereux", a expliqué l'ancien international italien. "Je l'aime beaucoup, c'est un grand champion. Il est encore jeune et a de grandes qualités. Il faudra faire attention contre Arsenal, et surtout contre lui. Il va y avoir du spectacle."

Abbiati a gagné de nombreux titres avec Milan, y compris l'UEFA Champions League en 2002/03, mais il n'a jamais disputé de finale européenne, c'est son objectif. "C'est un rêve d'atteindre et disputer une finale de Champions League", reconnaît le n°32 qui était sur le banc quand Milan à battu la Juventus aux tirs au but en finale 2003. "Je pense que c'est le rêve de tout joueur." Encore quelques prestations du calibre de celle d'Arsenal et ce rêve pourrait rapidement devenir réalité.