UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Streller et Bâle confiants avant Benfica

Marco Streller pense que Benfica va respecter Bâle après le nul 3-3 décroché à Old Trafford en septembre, mais ne se considère pas comme favori.

Pour Marco Streller, le nul 3-3 décroché par le FC Basel 1893 sur le terrain du Manchester United FC le mois dernier a montré qu'il fallait prendre l'équipe suisse au sérieux, au moment où le SL Benfica lui rend visite en UEFA Champions League, mardi.

"On a montré qu'on pouvait rivaliser avec les meilleurs et on va encore essayer de le prouver contre Benfica", explique le capitaine bâlois. "L'entraîneur nous a bien préparés et on a hâte d'y être."

Mais le joueur de 30 ans refuse l'étiquette de favoris qui pourrait coller à la peau du leader du Groupe C avec 4 points. Après tout, le Benfica de Jorge Jesus est à égalité avec Bâle. "Ce serait exagéré de nous considérer comme les favoris du groupe", clame Streller. "Benfica va nous respecter mais ils restent favoris."

"Ils ont une grande tradition de joueurs doués techniquement et de joueurs physiques en défense. Ce sera un match très difficile et on reste outsiders, même si la situation a un peu évolué depuis notre nul à Manchester."

Benfica a aussi obtenu le 1-1 contre Man United, mais c'était à Lisbonne. Cependant, Streller ne veut pas se fier à ce raccourci. "Ce n'est pas aussi simple", lance-t-il. "Manchester United et Benfica sont de grosses cylindrées. On a toujours été dans la position de l'outsider et, même si ça a un peu changé après notre performance à Manchester, j'ai vu le match contre Benfica et j'ai trouvé les Portugais meilleurs."

Thorsten Fink entraînait Bâle lors des deux premières journées, mais son départ au Hamburger SV a laissé la place à Heiko Vogel. Pour Streller, cela n'aura aucune incidence sur le match au Parc St-Jacques. "On a assez parlé du changement d'entraîneur", déclare l'attaquant. "On a une confiance totale en notre nouvel entraîneur et sa philosophie est similaire à celle qui nous animait avant. Il n'y a eu aucune tension et les bases sont bonnes."