UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Olympiacos positif, Arsenal déterminé

Pour Marco Silva, seule la victoire compte, même si son équipe peut se permettre de perdre 1-0 ou 2-1 et quand même éliminer Arsenal.

Marco Silva veut battre Arsenal
Marco Silva veut battre Arsenal ©Getty Images

Compositions possibles
Olympiacos :
Roberto ; Elabdellaoui, Da Costa, Siovas, Masuaku ; Milivojević, Kasami ; Sebá, Fortounis, Pardo ; Ideye.
Absent : Bouchalakis (cuisse)
Incertain : Da Costa (aine), Maniatis (croisés)

Arsenal : Čech ; Bellerín, Mertesacker, Koscielny, Monreal ; Flamini, Ramsey ; Campbell, Özil, Oxlade-Chamberlain ; Giroud.
Absents : Arteta (mollet), Cazorla (genou), Coquelin (genou), Rosický (genou), Sánchez (ischios), Welbeck (genou), Wilshire (mollet)

Marco Silva, entraîneur de l'Olympiacos
C’est vrai, demain, nous pouvons éliminer Arsenal. [Ne pas être dans l’obligation de gagner] n’a pas d’impact sur nous. Nous n’abordons jamais les matches en pensant à la défaite. Nous voulons tout gagner, c’est notre travail.

Je me moque des absences du côté d’Arsenal. À l’Emirates, certains de nos joueurs, de jeunes joueurs, disputaient leur premier match car nous avions pas mal de blessés. Ils manquaient d’expérience mais voulaient gagner. Pourquoi cela serait-il différent pour Arsenal ? Peu importe qui joue, ils joueront pour gagner. Je ne crois pas qu’ils nous aient sous-estimés à l’aller. Je pense qu’à ce niveau-là, tous les matches sont difficiles.

Arsène Wenger, manager d'Arsenal
Il y a une chose positive pour nous, nous savons exactement ce que nous avons à faire. Nous savons ce pourquoi nous jouons, dès le départ. Alors essayons de remplir cet objectif qui nous permettra de nous qualifier. Nous savons ce qui nous attend. Nous avons bien étudié l'Olympiacos.

Nous avons fait totalement tourner l'équipe (contre Sunderland), parce que nous avons perdu le cœur de notre milieu de terrain avec Santi Cazorla et Francis Coquelin ces deux dernières semaines. Nous devons trouver un nouvel équilibre.

Si nous nous concentrons sur notre performance, les buts vont venir. Dans l'idéal, il faudrait rapidement se trouver en tête, mais nous allons devoir peut-être attendre. Il va nous falloir tout donner pour nous qualifier, et pour effacer cet obstacle. Dans le passé, nous avons réussi des résultats positifs, alors nous pouvons le faire. Sur le plan mental, il va falloir s'adapter à chaque scénario possible et être en mesure de donner la bonne solution. Nous avons retenu la leçon du match contre Monaco, la saison dernière.

Résultats du week-end
Panthrakikos 3-4 Olympiacos (Diguiny 15e, 90e+1, Iliadis 87e ; Durmaz 14e, Fortounis 48e s.p., Finnbogason 66e s.p., Sebá 80e)

Arsenal 3-1 Sunderland (Campbell 33e, Giroud 63e, Ramsey 90e+3 ; Giroud 45e c.s.c.)

Le saviez-vous ?
La saison dernière, l'Olympiacos a fini troisième du Groupe A, avec trois succès à domicile pour la première fois depuis 2009/10.