Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Hummels : "On nous respecte désormais"

Le Borussia ne pouvait pas retenir sa joie après sa qualification. Retrouvez les déclarations de Mats Hummels, Felipe Santana et Robert Lewandowski.

Hummels : "On nous respecte désormais"
Hummels : "On nous respecte désormais" ©Getty Images

Après une victoire confortable au match aller, le Borussia Dortmund a eu des sueurs froides, mardi, face à un Real Madrid CF décidé. Mais le club allemand a finalement décroché sa place pour la finale de l'UEFA Champions League 2013. Retour sur les réactions des joueurs après une soirée intense dans la capitale espagnole.

Mats Hummels, défenseur du Borussia 

Je suis heureux, bien entendu. J'en rêve depuis que j'ai commencé à jouer au football il y a presque 20 ans maintenant. C'est encore dur de réaliser que nous y sommes parvenus. On voulait empêcher le Real de marquer parce qu'on savait ce qu'il pouvait se passer. On a bien joué passé le premier quart d'heure et on a manqué une occasion de but qui nous aurait facilité les choses. En fin de match, nous avons vécu 12 ou 13 minutes très difficiles.

Nous avions fait un grand pas vers la finale au match aller. Je pense que nous méritons d'y être, nous n'étions pas mauvais ce soir, il nous a juste manqué un but. Au début de la saison, on ne s'attendait pas à arriver jusque-là, surtout en tombant dans le même groupe que le Real, Manchester City et l'Ajax. Notre objectif était de nous qualifier, mais tout s'est parfaitement bien passé dès la première journée.

Je m'attends à retrouver le Bayern en finale, quatre buts, c'est généralement trop à rattraper. Ils sont exceptionnels cette année en championnat et en UEFA Champions League. Si on a une finale 100 % allemande, ça veut dire que le vainqueur sera allemand, et c'est ce que tout le monde veut chez nous. Mais à présent, on va tout faire pour gagner cette finale.

L'ambiance était assourdissante ce soir. On a montré à tout le monde qu'on n'était pas là par hasard, on est une équipe respectée à présent. C'est dur à croire. J'avais huit ans et j'étais supporter du Bayern quand le Borussia a gagné la finale en 1997. Tout le monde à Dortmund se souvient de ce match. Je suis sûr qu'on peut en faire autant.

Felipe Santana, défenseur du Borussia

Nous sommes dans une phase exceptionnelle et je ne suis pas sûr que nous puissions rééditer cet exploit. Nous avons bien joué ce soir malgré la pression madrilène et nous sommes en finale. On s'est beaucoup battus pour aller à Wembley. Même après deux buts encaissés, on ne pensait qu'à la finale. Le Real est une équipe magnifique et c'est très dur de ne pas prendre de but ici. La seule chose importante, c'est le résultat. Il y avait beaucoup de joie dans le vestiaire. On voulait cette finale, et on l'a.

Robert Lewandowski, attaquant du Borussia

C'est le plus beau moment de ma carrière, nous avons atteint la finale. C'était très difficile ce soir, tout allait bien jusqu'à leur premier but, mais après, c'était dangereux. Nous avons gardé notre calme et au final, ça n'a pas vraiment d'importance parce que nous avons réussi. Les cinq dernières minutes étaient vraiment longues, j'ai eu l'impression qu'elles duraient deux fois plus longtemps. Mais après, nous étions vraiment heureux. C'est notre première finale et il va falloir attendre pour savoir qui sera notre adversaire. Il nous reste trois semaines avant le grand match, on va devoir se préparer au mieux.

Autres contenus

Haut