UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Du respect entre le Bayern et la Juventus

Le milieu du FC Bayern München Toni Kroos et le directeur de la Juventus Pavel Nedvěd s'accordent pour dire que les quarts seront relevés.

Du respect entre le Bayern et la Juventus
Du respect entre le Bayern et la Juventus ©UEFA.com

Leaders indiscutables dans leur championnat respectif, le FC Bayern München et la Juventus qualifient le tirage de corsé, puisque les deux clubs s'affronteront en quarts de finale de l'UEFA Champions League.

Le Bayern, qui compte pas moins de 20 points d'avance sur l'autre club allemand encore engagé en Champions League, le Borussia Dortmund, accueillera le leader de Serie A pour le match aller le 2 avril. Le retour se jouera à Turin huit jours plus tard. La Juventus est en partie responsable de l'échec du tenant du titre, le Chelsea FC, en lui prenant quatre points, ce qui n'a pas échappé à Toni Kroos.

"La Juventus a éliminé le tenant du titre", a déclaré l'international allemand. "Après Barcelone, c'était le tirage le plus relevé pour nous. Nous allons devoir jouer à notre meilleur niveau contre eux si on veut se qualifier. L'idéal serait de ne pas prendre de but chez nous. Arturo Vidal est devenu un joueur indispensable à la Juventus."

Le directeur de la Vieille Dame, Pavel Nedved, a disputé les quatre rencontres qui ont opposé les deux clubs en phase de groupes lors des saisons 2004/05 et 2005/06. L'ancien international tchèque, qui avait marqué lors de la victoire 1-0 des Bianconieri en octobre 2004, a déclaré : "Le Bayern est l'une des équipes les plus fortes que nous pouvions tirer, mais nous devons aborder ce match avec envie."

"Le Bayern est assez proche de la Juve sous plusieurs aspects, donc ça nous rendra la tâche encore plus difficile. Je suis malgré tout fier que la Juve soit parmi les huit meilleures équipes d'Europe, et c'est aussi la dernière équipe italienne encore en lice. On apprécie cette expérience et on doit continuer avec le même état d'esprit."

Si les Italiens avaient alors pris le meilleur en remportant trois de ces quatre matches, c'est le Bayern qui a remporté leur dernière confrontation il y a trois saisons. Après un match nul et vierge au Fußball Arena München, les Bavarois s'imposaient 4-1 pour le compte de la dernière journée de la phase de groupes, grâce notamment à un penalty transformé du portier allemand, Jörg Butt. Le Bayern allait ensuite succomber aux coups du FC Internazionale Milano en finale de la compétition à Madrid.

Arjen Robben, présent lors de ces deux matches, s'attend à ce que la Juve soit moins accommodante cette fois. "La situation est très différente aujourd'hui", affirme l'ailier. "La Juve ne nous laissera pas beaucoup d'espaces et ce sera un challenge très difficile pour nous. Ils ont beaucoup de grands joueurs et Andrea Pirlo fait partie des tout meilleurs au monde."

Autres contenus