UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Arsenal frôle l'exploit chez le Bayern

FC Bayern München 0-2 Arsenal FC (tot. 3-3)
Arsenal l'emporte grâce à des buts signés Giroud et Koscielny, mais c'est le Bayern qui passe.

Bayern 0-2 Arsenal : le match en images ©Getty Images

Le FC Bayern München disputera les quarts de finale de l'UEFA Champions League pour la quatrième fois en cinq saisons, au bénéfice de son but marqué à l'extérieur, malgré un revers 2-0 sur sa pelouse face à l'Arsenal FC.

Une ouverture du score rapide signée Olivier Giroud laissait présager une soirée plus compliquée que prévue pour les Bavarois, et un deuxième but de Laurent Koscielny en fin de rencontre ramenait les quarts à portée de mains des hommes d'Arsène Wenger. Mais les Gunners ne trouvaient pas la faille une troisième fois et c'est bien le Bayern qui sera présent au tirage au sort vendredi grâce à ses trois buts inscrits à Londres.

Son équipe ayant besoin d'inscrire un minimum de trois buts, Arsène Wenger souhaitait voir Arsenal trouver l'ouverture en début de rencontre, et son vœu fut exaucé après trois minutes de jeu. Theo Walcott débordait sur le flanc droit pour servir Giroud au deuxième poteau qui faisait mouche.

Mais le Bayern ne paniquait pas pour autant, et posait le pied sur le ballon. Toni Kroos testait Łukasz Fabiański, dans les buts des visiteurs ce soir, à deux reprises avant que Luiz Gustavo n'envoie une reprise de volée au dessus de la barre.

Arjen Robben et Thomas Müller ne trouvaient eux non plus pas le cadre, et c'est Walcott qui se procurait la dernière occasion avant le repos à la suite d'une mésentente entre Manuel Neuer et David Alaba au cœur de l'arrière-garde bavaroise.

Le Bayern repartait fort et se procurait à nouveau les meilleures opportunités en deuxième période par l'intermédiaire de Robben et Kroos, mais Arsenal ne cédait pas. À la 68e minute, Müller lançait Robben en profondeur d'une talonnade ingénieuse mais l'international néerlandais butait sur Fabiański en un contre un.

Le Bayern faisait ensuite entrer en jeu Mario Gomez dans l'espoir de tuer le suspense, mais c'est un autre remplaçant, Gervinho, qui se montrait le plus dangereux dans la surface de réparation des leaders de la Bundesliga, son tir frôlant le montant de Neuer.

Peu de temps après, Laurent Koscielny se trouvait à la réception d'un corner de Santi Cazorla pour remettre les deux équipes à égalité 3-3 sur l'ensemble des deux matches, mais le Bayern tenait bon pour s'assurer de disputer les quarts au bénéfice des buts inscrits à l'extérieur.