UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Un Lyon fatigué mais pas éliminé

Un périple de 860 km en bus et un manque d'options défensives ont affaibli l'Olympique Lyonnais au FC Bayern München mais les joueurs français préviennent qu'ils proposeront quelque chose de différent mardi prochain.

Sortie d'Hugo Lloris (Olympique Lyonnais) dans les pieds de Thomas Müller (FC Bayern München)
Sortie d'Hugo Lloris (Olympique Lyonnais) dans les pieds de Thomas Müller (FC Bayern München) ©Getty Images

Avec l'impossibilité de se rendre en Bavière par les airs suite à l'éruption du volcan Eyjafjallajokull, le latéral droit de l'Olympique Lyonnais Anthony Réveillère a déclaré : "Nous n'étions pas dans des conditions idéales. Nous avons bien tenu le Bayern lors de la première mi-temps mais nous n'avions plus de jambes après le repos. Je pense que notre voyage a laissé des traces, mais ce n'est pas une excuse et cela aurait pu être pire compte tenu des occasions qu'ils se sont procuré. Dans l'ensemble, 1-0 n'est ni bon ni mauvais."

Sur les chances de qualification de leur équipe, Ederson a poursuivi : "Je pense que nous pouvons revenir malgré ce handicap d'un but, je suis convaincu que nous allons nous qualifier". Le milieu de terrain brésilien est revenu sur l'expulsion de Jérémy Toulalan : "C'est dommage car c'est un joueur très important pour nous défensivement".

D'après Miralem Pjanić, il y a également d'autres choses à prendre en considération : "Nous n'avons pas montré grand-chose. Je pense toujours que nous pouvons nous qualifier mais il y a un certain nombre de domaines sur lesquels nous devons travailler."

"Ce n'est pas encore fini", a ajouté le milieu de terrain de la Bosnie-Herzégovine. "Nous allons fournir une meilleure prestation devant notre public et nous serons plus libres d'attaquer."