UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les Lyonnais ne s'estiment pas sauvés

L'expérience a appris à l'OL à ne rien tenir pour acquis en UEFA Champions League. Chacun a donc gardé la tête froide après la belle victoire 3-1 contre Bordeaux, en quarts de finale aller.

Michel Bastos a marqué le deuxième but lyonnais contre Bordeaux à Gerland
Michel Bastos a marqué le deuxième but lyonnais contre Bordeaux à Gerland ©Getty Images

L'expérience a appris à l'Olympique Lyonnais à ne rien tenir pour acquis en UEFA Champions League. Chacun a donc gardé la tête froide après la belle victoire 3-1 contre le FC Girondins de Bordeaux, en quarts de finale aller.

C'est la quatrième fois que les Gones sont présents à ce niveau dans la compétition depuis 2004, et ils n'ont jamais été aussi bien placés pour se qualifier en demies. Mais le souvenir de l'élimination par le FC Porto, le PSV Eindhoven et l'AC Milan reste vivace dans les esprits lyonnais, notamment celui d'Anthony Réveillère, déjà présent lors de ces quatre échecs.

Le latéral droit sait qu'il reste beaucoup à faire avant une possible demi-finale. "Un gros match nous attend", déclarait le joueur de 30 ans. "On n'est jamais à l'abri. Bordeaux s'est procuré pas mal d'occasions. On en a mis trois aussi dont ce n'est pas mal. Il va falloir être costauds."

Michel Bastos, auteur du deuxième but de l'OL sur une brillante frappe du pied gauche, se montre tout aussi prudent pour le match retour, le 7 avril. "Il faudra (jouer) pareil au retour", soulignait le Brésilien. "Bordeaux est une équipe dangereuse. Il y a eu des occasions des deux côtés. Il faudra défendre encore plus."

Pour le milieu lyonnais, Kim Källström, le résultat aurait pu être bien différent : "(Le but en fin de match a changé) énormément de choses. Forcément, on est super contents d'autant que ce but est mérité. Le réalisme, c'est super important en match de haut niveau."

Le septuple champion de France devra faire le déplacement au Stade Chaban Delmas sans son attaquant Lisandro (auteur de l'ouverture du score) ni l'ailier Sidney Govou, tous deux sous le coup d'une suspension.