UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Pellegrini demande du calme

"Du calme", voilà en substance ce que Manuel Pellegrini exige de ses troupes à l'approche d'un match retour couperet contre l'Olympique Lyonnais. Il faut dire que le week-end dernier n'a pas été de tout repos.

Pellegrini demande du calme
Pellegrini demande du calme ©UEFA.com

Après le retour héroïque contre le Sevilla FC ce week-end, Manuel Pellegrini a déclaré que le repos des esprits était préférable à l'excitation d'avant-match, à l'approche du match retour contre l'Olympique Lyonnais. Le but de Jean II Makoun a donné aux Français un léger avantage et pour Claude Puel, c'est la "force collective" du groupe qui leur permettra de tenir le score et d'accéder aux quarts de finale.

Manuel Pellegrini, entraîneur du Real Madrid
Ce n'est pas facile de calmer l'équipe (après la victoire inespérée 3-2 contre le Sevilla FC samedi dernier). Nous savons ce que nous avons à faire pour battre Lyon. J'espère que nous jouerons comme pendant les 70 dernières minutes du match contre Séville. Aucune équipe n'est en-dessous de l'autre en Champions League. Je suis persuadé que nous progresserons vers les quarts de finale, mais nous devons d'abord passer par une équipe difficile à manoeuvrer. Nous penserons aux autres équipes après ce match ; pour l'instant, le seul objectif, c'est la victoire contre Lyon. Nous avons besoin de voir nos supporteurs nous pousser comme ils l'ont fait samedi, car ce ne sera pas un match facile. J'espère que grâce aux supporteurs, l'équipe retournera le match à son avantage. Dans notre stade, l'ambiance est unique et nous devons nous appuyer dessus. Lyon joue très physique et se déplacera sur une belle série de matches sans encaisser de buts. Mais les séries sont faites pour se terminer un jour. Mercredi, avec un peu de chance.

Claude Puel, entraîneur de l'Olympique Lyonnais
Nous devons jouer notre propre jeu, c'est aussi simple que cela. Nous menons 1-0 et nous savons Real capable de marquer. Nous avons à jouer pour marquer et pour nous qualifier. Ce qui est dit avant le match n'a pas beaucoup d'importance, la réponse est sur le terrain. Real croit en lui mais nous croyons en nous-mêmes. Nous sommes là pour jouer et atteindre les quarts de finale.

Si Cristiano Ronaldo a été décevant dans le premier match, c'est parce que nous l'avons neutralisé. Il n'y a pas que lui au Real Madrid, mais collectivement, nous avons la force de les contrer. Ce que nous avons appris de la saison dernière (lorsque Lyon a perdu 5-2 contre le FC Barcelona après un match nul 1-1 au premier match) se verra sur le terrain mais il est évident que l'élimination est utile pour nous. Nous avons été meilleurs dans la première manche (cette année) et nous sommes en bonne forme, en dehors de l'absence de Bastos. C'est embêtant de le perdre, car ce type de match, nous avons besoin de toute la brigade.

Blessés et suspendus
Madrid
Absents :
Pepe (ligaments croisés), Royston Drenthe (déchirure cuisse gauche), Karim Benzema (pubalgie)
Incertain :
aucun
Suspendus :
Xabi Alonso, Marcelo
Suspendus au prochain avertissement : Álvaro Arbeloa, Iker Casillas, Lassana Diarra

• Benzema n'a pas joué depuis le match aller face à son ancien club.

• Guti a fait son retour face au Sevilla FC après des blessures à la cheville et aux adducteurs

Lyon
Absents : Anderson (genou, mollet, épaule), François Clerc (genou), Michel Bastos (problème musculaire)
Incertain : aucun
Suspendu : aucun
Suspendus au prochain avertissement : Lisandro, Miralem Pjanić, Sidney Govou

• César Delgado, absent depuis le match aller à cause d'une blessure aux ischio-jambiers, est entré en jeu samedi à l'US Boulogne.

Résultats du week-end
06/03/10 Real Madrid 3-2 Sevilla FC
(Ronaldo 60e, Ramos 64e, Van der Vaart 90e+2 ; Alonso csc 10e, Dragutinović 52e)

• Grâce à un but inscrit en toute fin de match, le Real est toujours invaincu à domicile en championnat, et a remporté 16 de ses 17 matches à Santiago Bernabéu cette saison. La seule défaite remonte à la 3e journée de l'UEFA Champions League face à l'AC Milan.

• Madrid compte 62 points en 25 matches et devance le FC Barcelona en tête de la Liga à la différence de buts. Les Madrilènes ont marqué 14 buts lors de leurs trois derniers matches.

• Raúl González a disputé son 543e match de Liga, égalant le record d'Eusebio Sacristán. C'est Andoni Zubizarreta (622 matches) qui est en tête de ce classement.

06/03/10 US Boulogne 0-0 Lyon

• Le premier déplacement de Lyon au stade de la Libération s'est soldé par un 0-0, sixième match consécutif sans encaisser de but (620 minutes). Le dernier but encaissé remonte au 31 janvier face au Paris Saint-Germain FC. Mevlüt Erdinç avait marqué pour les Parisiens.

• Cela fait huit matches de Ligue 1 que Lyon n'a pas perdu en 2010. L'OL s'est imposé six fois.

Repères
• L'une de ces deux équipes mettra fin à sa série d'éliminations en 8es de finale. Cela fait cinq saisons que le Real Madrid n'a pas passé ce cap, contre trois saisons pour Lyon.

• Madrid a perdu ses trois dernières confrontations en matches aller-retour face à des équipes de Ligue 1.

On se connaît ?
• Benzema, issu du centre de formation de l'OL, a remporté quatre titres de champion de France en cinq saisons avec l'équipe première. Il a joué jusqu'en 2006 avec son coéquipier à Madrid, Mahamadou Diarra.

• Kaká a aidé l'AC Milan à éliminer Lyon en quarts de finale de l'édition 2005/06, et Cristiano Ronaldo a inscrit le but pour le Manchester United qui a éliminé l'OL en 8es de finale en 2007/08.

Le saviez-vous ?
• Sur 31 matches où le Real Madrid était mené après le match aller, il s'est qualifié 20 fois.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse officiel de l'UEFA Champions League.