UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Pedro : "Une victoire très importante"

Pedro Rodríguez est ravi d'avoir aidé son équipe à prolonger sa série d'invincibilité en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA à 50 matches.

Pedro Rodríguez a marqué l'unique but du match en France
Pedro Rodríguez a marqué l'unique but du match en France ©Getty Images

S'il ne sait pas très bien comment il a inscrit son 12e but international avec l'Espagne, victorieuse 1-0 de la France, mardi soir à Saint-Denis, l'attaquant Pedro Rodríguez n'en est pas moins ravi d'avoir aidé son équipe à prolonger sa série d'invincibilité en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA à 50 matches.



Pour sa 26e sélection avec la Roja, l'ailier du FC Barcelona a marqué l'unique but de la rencontre à la 58e minute et fait oublier l'accroc de vendredi (1-1 face à la Finlande). Les hommes de Vicente del Bosque reprennent ainsi la tête du Groupe I avec une longueur d'avance sur les Bleus. "Il était primordial de gagner ici, on n'avait pas le droit d'échouer", explique le joueur de 25 ans. "C'est une victoire très importante."



Pedro a néanmoins du mal à décrire son but, il est vrai un peu confus. "Je me suis jeté sur le ballon et j'ai réussi à le toucher", se souvient-il. "J'ai vu qu'il était rentré, mais je ne sais pas trop comment."

Le lutin originaire des Canaries n'avait que cinq ans lorsque la Roja a subi son dernier revers en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA. C'était une défaite 1-0 infligée par le Danemark à Copenhague, le 31 mars 1993. Depuis 20 ans et 50 rencontres, la sélection ibérique n'a plus goûté à la défaite dans l'exercice.



Pour l'actuel sélectionneur des champions d'Europe et du Monde, Del Bosque, cette victoire va regonfler le moral des troupes. "Parfois, le doute s'installe", concède le technicien de 62 ans. "Mais, ce soir (mardi]), nos joueurs ont fait preuve de maturité. On a eu quelques frayeurs, mais on poursuit notre route (vers la qualification)."