UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ramos centenaire avec l'Espagne

Sergio Ramos est devenu vendredi le huitième Espagnol à 100 sélections, ce qu'il a fêté avec un neuvième but. UEFA.com revient sur sa carrière.

Sergio Ramos compte désormais 100 sélections avec l'Espagne
Sergio Ramos compte désormais 100 sélections avec l'Espagne ©AFP/Getty Images


Après avoir fêté sa 100e sélection par un neuvième but avec l'Espagne, Sergio Ramos a déclaré qu'il était "dommage" que son équipe doive se contenter du match nul 1-1 face à la Finlande, en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA.

À 26 ans, le défenseur du Real Madrid CF est devenu le plus jeune Espagnol à atteindre la barre des cent sélections, et il semblait avoir mis les champions d'Europe et du monde sur la voie d'un succès, d'une tête victorieuse à la 49e minute de cette rencontre organisée à Gijón. C'était sans compter sur Teemu Pukki, qui arrachait le match nul en concluant une contre-attaque éclair. L'Espagne compte désormais deux points de retard sur la France, avant le choc au sommet qui opposera mardi les deux équipes au Stade de France.

"(Ce résultat,) c'est vraiment dommage, surtout que j'avais fêté ma 100e sélection par un but", déclarait Ramos. "On contrôlait complètement la rencontre, mais au final, le résultat nous échappe. On a manqué d'efficacité, et on s'en veut."

L'ancien du Sevilla FC martelait cependant que ses coéquipiers n'avaient "pas du tout la tête au match contre la France" avant la rencontre, mais que ce sera désormais le cas. "On va affronter une grande équipe mardi, mais on peut les battre : c'est la mentalité qu'il faudra adopter là-bas."

Ramos a honoré sa première sélection en mars 2005, alors qu'il avait 18 ans, à l'occasion d'un match amical remporté face au Chili, à Salamanque. Après sa réalisation de ce soir, il compte désormais neuf buts sous le maillot de la Roja. Il rejoint le prestigieux club des centenaires en sélection, avec Andoni Zubizarreta, Raúl González, Iker Casillas, Xavi Hernández, Xabi Alonso, Fernando Torres et Carles Puyol.

"Avoir défendu les couleurs de mon pays pendant tant d'années, c'est quelque chose qui me donne une grande fierté. Ce moment, je le savoure sur le plan personnel", ajoutait-il.

Vicente del Bosque, dans le même temps, a dirigé son 69e match en tant que sélectionneur de l'Espagne, effaçant le record national de László Kubala. Pour autant, évidemment, le technicien de 62 ans n'était pas vraiment d'humeur à fêter cela : "Ce qui semblait impossible est advenu. La Finlande a marqué ce but. Nous avons dominé les deux périodes mais à l'arrivée, c'est un match nul. Il reste quatre rencontres à jouer pour nous dans ce groupe, nous sommes très loin de la qualification."