Le Real Madrid sacré champion d'Espagne

Le Real Madrid est allé battre Malaga pour décrocher son premier titre en Liga depuis 2012, la première étape d'un doublé attendu depuis 59 ans ?

Il n'y a pas vraiment eu de suspense dans cette dernière journée. Pour que Barcelone double le Real, il devait gagner à domicile contre Eibar et comptant sur une défaite du Real.

Finale 2017 – Cardiff 

Lionel messi se console avec le titre de meilleur buteur
Lionel messi se console avec le titre de meilleur buteur©Getty Images

La première partie du contrat a été remplie bien difficilement par Barcelone, qui a été mené 2-0 à la 61e minute, après le doublé d'Inui, premier Japonais buteur au Camp Nou. Mais après avoir raté un penalty, Messi en a mis un autre, puis un but en solo pour terminer meilleur buteur de la Liga. Luis Suarez et un csc d'Eibar ont donné l'avantage aux Catalans sur le tard. Eibar a terminé à dix.

Benzema et CR7 buteurs

À la Rosaleda, le Real est allé chercher son premier titre depuis 2012 avec aplomb. Cristiano Ronaldo a très vite ouvert le score sur une passe d'Isco, puis Karim Benzema a assuré le break en seconde période. Au coup de sifflet final, c'était l'explosion de joie pour les hommes de Zinédine Zidane qui peuvent maintenant se concentrer sur la finale de la Champions League, le 3 juin à Cardiff contre la Juventus, elle aussi sacrée en italie aujourd'hui ! 

Reactions

Luis Enrique a vécu son dernier match d'entraîneur au Barça
Luis Enrique a vécu son dernier match d'entraîneur au Barça©Getty Images

Luis Enrique, entraîneur de Barcelone
Je ne crois pas qu'aucun fan puisse nous adresser le moindre reproche, mais nous sommes bien conscients que nous avns laissé filer ce titre. Nous aurions pu marquer 100 fois au Camp Nou que nous n'aurions pas d'autre chox ce soir que de féliciter le Real Madrid.

Michel, entraîneur de Malaga
Je crois que le Real mérite son titre. Tout le monde a vu cette équipe évoluer. Elle est compacte. Complète dans toutes les lignes. Elle a le caractère des champions. C'est aussi un banc, solidaire. Zidane est un coach qui gère très bien le vestiaire. Il vit une très belle histoire dans un club qui n'est pas facile.

©AFP/Getty Images

Zinédine Zidane, entraîneur du Real
On a souffert pendant 38 journées dans le championnat le plus dur au monde. Pour moi, c'est le groupe qui a gagné ce titre. C'est pour moi la clé de ce titre. Maintenant, je suis tout simplement heureux. Pour moi, c'est le jour le plus heureux de ma carrière au Real Madrid (il est interrompu par cinq ou six joueurs qui entrent en chantant).

(Il reprend) En ce qui me concerne, je ne suis qu'une partie de ce succès. Mais ce sont les joueurs qui se dépouillent sur le terrain. Je ne peux que me réjouir de cette victoire. C'est le plus beau jour de ma vie professionnelle. C'est une certitude.

Maintenant, je ne pense pas vraiment à Cardiff. Je pensais surtout à savourer ce titre. On m'a toujours dit que le championnat se jouait sur toute l'année. Intérieurement, je suis très heureux, très content.

 

Andrés iniesta, milieu de terrain de Barcelone
Il y a des points que nous avons laissés en chemin lors de cette saison et notre rival a été meilleur que nous. Il a mérité son titre. Nous étions au courant du score à la Rosaleda et quand nous avons vu qu'il y avait 2-0, nous avons essayé de gagner notre match.

La saison

Après six premiers mois avec Zinédine Zidane couronnés de succès sur la scène européenne et une deuxième UEFA Champions League en trois ans, les Merengues étaient attendus avec le Français sur le banc pour une saison pleine. La confirmation a eu lieu et de très belle manière avec seulement trois défaites en 38 journées. Après cinq ans de disette, le Real retrouve les sommets en Liga.

Je dédie ce titre à tous les Madridistes et sur un plan plus personnel, je pense beaucoup à mon frère, le plus grand (Madjid).

Chiffre-clé : 5

Ronaldo, meilleur buteur du club en Liga pour la 7e saison de suite
Ronaldo, meilleur buteur du club en Liga pour la 7e saison de suite©Getty Images

C'est incroyable d'avoir patienté cinq ans depuis le dernier titre alors que deux couronnes européennes ont été décrochées sur cette période. Le FC Barcelone et l'Atlético ont empêché la Maison Blanche de célébrer son 33e titre national plus tôt. Cinq ans, cela reste la plus longue période sans titre pour le Real depuis plus de 60 ans !

La concurrence

Le FC Séville a lâché prise en mars, il ne restait plus que les deux géants que sont le Real et le FC Barcelone. Battus par le Deportivo et Málaga, les champions en titre catalans n'ont jamais pu revenir malgré un Clásico de feu gagné dans les dernières secondes au Santiago Bernabéu (3-2, le 23 avril).

Un doublé, c'est possible ?

Juventus-Real, les précédents
Juventus-Real, les précédents

Le Celta Vigo a mis fin aux ambitions du Real en Coupe du Roi dès les quarts de finale (Alavés affrontera Barcelone en finale le 27 mai) mais Madrid peut viser un doublé encore plus impressionnant. Si les Merengues battent la Juventus le 3 juin à Cardiff, ils remporteront la Coupe d'Europe et le championnat pour la première fois depuis 1957/58. Ils seront aussi les premiers à conserver leur trophée en UEFA Champions League.

Des progrès à faire ?

En attaque, rien à dire : le Real a marqué au moins un but lors de ses 63 derniers matches toutes compétitions confondues. Ils ont marqué 104 buts en Liga cette saison mais il y a quelques lacunes défensives. Avec 41 buts encaissés, c'est beaucoup moins bien que l'Atlético (26), Villarreal (32), le FC Barcelone (35), l'Athletic Club (40) et un tout petit peu mieux que le promu Alavés (42).

Plus large victoire : 6-1 Real Betis, 5-0 Grenade
Plus large défaite : 2-1 Séville, 2-1 Valence, 3-2 Barcelone
Meilleur buteur : Cristiano Ronaldo (25)

Qui es-tu Real Madrid ?

Date de création : 1902
Surnom : Los Merengues (Les Meringues)

Compétitions de clubs de l'UEFA (finaliste entre parenthèses)
• Coupe des clubs champions européens (11) : 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, (1962), (1964), 1966, (1981), 1998, 2000, 2002, 2014, 2016
• Coupe UEFA (2) : 1985, 1986
• Coupe des vainqueurs de coupe européenne : (1971), (1983)
• Super Coupe de l'UEFA (3) : (1998), (2000), 2002, 2014, 2016
• Coupe Europe/Amérique du Sud (3) : 1960, (1966), 1998, (2000), 2002

Trophées nationaux (titre le plus récent entre parenthèses)
• Champion national : 33 (2017)
• Coupe d'Espagne : 19 (2014)

Statistiques européennes des 10 dernières années (UEFA Champions League sauf mention)
2015/16 : vainqueur
2014/15 :
demi-finales
2013/14 :
vainqueur
2012/13 : demi-finales
2011/12 : demi-finales
2010/11 : demi-finales
2009/10 : 8es de finale
2008/09 :
8es de finale
2007/08 : 8es de finale
2006/07 : 8es de finale

Bilan
Compétitions de clubs de l'UEFA
• Plus large victoire à domicile
9-0 : Madrid - Odense BK
25/10/61, premier tour retour de la Coupe des clubs champions

• Plus large victoire à l'extérieur
0-8 : Olympiakos Nicosia FC - Madrid
24/09/69, premier tour aller de la Coupe des clubs champions

• Plus lourdes défaites à domicile
2-4 : Madrid - FC Bayern München
29/02/00, deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League
1-3 : Madrid - FC Spartak Moskva
20/03/91, demi-finale retour de la Coupe des clubs champions
0-2 à cinq reprises, le plus récemment contre le FC Barcelona
27/04/11, demi-finale aller de l'UEFA Champions League

• Plus lourdes défaites à l'extérieur
5-0 à deux reprises, le plus récemment contre l'AC Milan
19/04/89, demi-finale retour de la Coupe des clubs champions

UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale)
• Plus large victoire à domicile
6-0 : Madrid - KRC Genk
25/09/02, première phase de groupes

• Plus larges victoires à l'extérieur
1-6 : Galatasaray AŞ - Madrid
17/09/13, phase de groupes
1-6 : FC Schalke 04 - Madrid
26/02/14, 8e de finale aller

• Plus lourdes défaites à domicile
2-4 : Madrid - FC Bayern München (voir ci-dessus)
0-2 à trois reprises, le plus récemment face au FC Barcelona (voir ci-dessus)

• Plus lourde défaite à l'extérieur
4-0 : Liverpool FC - Madrid
10/11/09, 8e de finale retour

Haut