Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

2011 : Ramona Petzelberger

Considérée comme la nouvelle star de l'Allemagne avant la phase finale, Ramona Petzelberger a confirmé l'étendue de son talent en Italie.

La capitaine allemande Ramona Petzelberger en action face à l'Espagne
La capitaine allemande Ramona Petzelberger en action face à l'Espagne ©Sportsfile

Considérée comme la nouvelle star de l'Allemagne avant la phase finale 2011, Ramona Petzelberger a confirmé l'étendue de son talent en Italie. Même sa coach, Maren Meinert, toujours avare de superlatifs, a reconnu que sa capitaine avait fait un grand tournoi : "J'ai dit à tout le monde qu'il fallait faire attention à ma numéro 10 parce que c'est une grande joueuse."

C'est sans doute son jeu tout en finesse entre l'attaque et la défense qui a démarqué la joueuse du SC 07 Bad Neuenahr, tandis que la Norvégienne Melissa Bjånesøy se mettait également en évidence. Petzelberger a adopté une position derrière l'attaquante de pointe, un placement qui lui a donné beaucoup de liberté et d'espaces.

Et l'effet a été dévastateur. Vainqueur du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA, Petzelberger a ouvert le score en demi-finale face à la Suisse. Et après l'égalisation des Helvètes, son coup franc permettait à Eunice Beckmann de redonner l'avantage à l'Allemagne.

En finale, Petzelberger offrait le premier but à Louisa Wensing sur un corner bien frappé. Puis elle marquait d'une belle reprise de volée juste avant l'heure de jeu. Son équipe s'imposait 8-1. C'était une belle consolation pour elle, après avoir manqué la Coupe du Monde féminine des moins de 20 ans de la FIFA à cause d'une blessure.

Haut