Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Les Azerbaïdjanaises comblées

La sélectionneuse de l'Azerbaïdjan Sissy Raith a remercié l'UEFA pour le "chaleureux accueil" réservé par Nyon à ses moins de 16 ans.

La sélectionneuse de l'Azerbaïdjan Sissy Raith a remercié l'UEFA pour le "chaleureux accueil" réservé à ses moins de 16 ans, pour un stage d'une semaine à Nyon.

L'équipe se prépare a accueillir la Coupe du Monde féminine U-17 de la FIFA l'année prochaine, du 22 septembre au 13 octobre. Toute la délégation a passé ces derniers jours au Centre d'excellence de l'UEFA de football face au siège de l'UEFA, dans la ville suisse de Nyon.

Outre des sessions de formation et des rencontres avec des experts de l'UEFA, l'équipe a joué deux matches amicaux au stade de Colovray, s'inclinant 2-1 contre une équipe du canton de Vaud, mercredi, et 2-0 contre les moins de 16 ans suisses, vendredi. Ce furent des résultats respectables pour une équipe qui a travaillé dur ces derniers mois, avec notamment un autre stage en Allemagne, ponctué par une victoire en amical contre la Géorgie et un match nul contre la Moldavie.

Sissy Raith, championne d'Europe de l'UEFA en 1989 et 1991, ancienne coach du FC Bayern München et de l'équipe masculine du TSV Eching, a déclaré à UEFA.com : "C'est une opportunité fantastique pour nous de nous former ici dans des conditions professionnelles. Nous sommes basés dans un bel hôtel, nous avons la chance d'obtenir un aperçu de la manière dont l'UEFA travaille, et nous voyons des choses que peu de joueurs ont la chance de voir. Nous avons reçu un accueil chaleureux et, comme chaque fois que nous nous rendons à l'étranger, nous avons pu jouer un maximum de matches amicaux."

La sélectionneuse de la Suisse, Béatrice von Siebenthal, a ajouté : "Il était spécial à jouer face à une équipe que vous n'avez pas l'habitude de rencontrer et c'est ce qui a rendu cette rencontre extrêmement intéressante et passionnante. Ce fut un bon match jusqu'à la fin".

Dans les tribunes, attentifs, on trouvait le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino, le secrétaire général de l'Association des fédérations de football d'Azerbaïdjan (AFFA), Mammadov Elkhan, le secrétaire général de l'Association suisse de football (SFV-ASF), Alex Miescher, et la membre du Comité exécutif de l'UEFA sur invitation et présidente de la Commission féminine de l'UEFA, Karen Espelund.

"Il est extrêmement plaisant de voir ce que l'Azerbaïdjan est parvenu à faire au cours des dernières années en termes de développement et notamment de décrocher cette organisation de la part de la FIFA", a déclaré Espelund. "C'est une bonne coopération car, d'un côté, l'Azerbaïdjan a besoin d'apporter un héritage à ce [tournoi] et pas seulement la partie organisationnelle. Ils sont très conscients de cela."

"En utilisant la Coupe du Monde comme une sorte de tremplin, l'UEFA est en mesure de travailler davantage avec l'Azerbaïdjan et de le voir coopérer avec l'association suisse. Ils peuvent étudier leurs installations et d'échanger des idées, tout en étant basé à Colovray. Cela donne une inspiration pour d'autres petits pays en termes de football féminin. Leur montrant qu'eux aussi ils peuvent organiser une telle compétition et construire cet héritage. Je suis sûre que l'Azerbaïdjan, grâce à cela, inspirera ses jeunes générations. "

Le football féminin continue de croître de manière rapide. L'UEFA compte plus de 1,8 million de licenciées en Europe. L'engagement continu de l'UEFA pour le football féminin a été mis en évidence en décembre 2010, lorsque le Comité exécutif a décidé d'allouer 100 000 € à chacune des associations membre de l'UEFA chaque année, de 2012 à 2016, pour le développement du sport.

En outre, quatre associations nationales ont été sélectionnés pour recevoir 50 000 € des fonds supplémentaires dans le cadre d'un programme pilote sur les développements du football féminin. Cela a déjà conduit la République d'Irlande à lancer une ligue nationale et le Portugal une journée du football féminin. Après le succès du programme pilote, il a été décidé de renouveler l'opération pour la saison 2011/12, avec des fonds disponibles accrus pour toutes les associations nationales.

 

Haut