La Suède sans souci en demies

Suède 4-0 Islande Lotta Schelin a marqué deux fois pour envoyer la Suède en demi-finale de l'EURO féminin.

La Suède s'est qualifiée pour les demi-finales du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 en battant largement l'Islande à Halmstad. Elle rencontrera l'Allemagne.

Les Islandaises n'ont jamais vraiment réussi à se remettre de l'ouverture du score de Marie Hammarström après trois minutes de jeu. Alors que la Suède n'avait plus gagné de match à élimination directe de l'EURO féminin depuis 2001, elle était poussée par son public et Josefine Öqvist doublait la marque. Lotta Schelin concluait avec un doublé.

Dans un stade comble, les Suédoises prenaient rapidement l'avantage grâce à une frappe difficile d'Hammarström depuis l'entrée de la surface que la gardienne islandaise Gudbjörg Gunnarsdóttir ne pouvait qu'effleurer. Pia Sundhage avait demandé à ses filles de prendre de vitesse l'arrière-garde islandaise, c'était chose faite.

Un peu plus de dix minutes plus tard, l'Islande avait une montagne à gravir : Schelin déchirait la défense adverse d'une passe laser pour Öqvist qui ne laissait aucune chance à Gunnarsdóttir et envoyait le cuir dans les filets pour la deuxième fois en deux matches. L'attaquante de l'Olympique Lyonnais devenait buteuse cinq minutes plus tard. Kosovare Asllani, revenue de blessure, doublait l'arrière latérale Fanndís Fridriksdóttir et envoyait un superbe centre pour Schelin qui surgissait devant Gunnarsdóttir.

Les Islandaises croyaient entrevoir une lueur d'espoir quand Fridriksdóttir envoyait un superbe centre devant les buts, mais personne n'était à la réception. Et au retour des vestiaires, les filles de Siggi Eyjolfsson allaient à nouveau chercher le ballon dans leurs filets. La bonne entente entre Asllani et Schelin portait encore ses fruits puisque la joueuse de l'OL finissait à bout portant pour prendre deux buts d'avance en tête du classement des meilleures buteuses.

Elle quittait le terrain sous l'ovation du public, qui sera heureux de retrouver les leurs le 24 juillet à Göteborg. L'Islande, quant à elle, peut encore se consoler : elle est devenue la première équipe de ce pays à passer une phase de groupes d'un tournoi majeur, tous niveaux confondus.

Haut