UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Sarina Wiegman raconte son EURO 2022

Dans le rapport technique officiel de l'EURO féminin, Sarina Wiegman se donfie dans une longue interview dont voici quelques passages parmi les plus marquants.

Sarina Wiegman, championne d'Europe en 2017 et 2022
Sarina Wiegman, championne d'Europe en 2017 et 2022 Getty Images

Engagée au poste de sélectionneuse de l'Angleterre en 2021, après avoir mené les Pays-Bas à un succès surprise à domicile lors de l'EURO féminin 2017, Sarina Wiegman, 53 ans, a réussi un sacré doublé en menant une nouvelle fois le pays organisateur au succès.

Maîtresse tacticienne, dotée de superbes qualités relationnelles, l'ancienne milieue de terrain a réussi à impliquer tout son groupe sa conquête, bien qu'elle ait utilisé le même onze de départ lors des six matches de la phase finale.

EURO féminin 2022, le top 10 des buts

Wiegman sur ses plus grands défis dans cette phase finale

Mon plus grand défi personnel a été de venir à bout du COVID (elle a manqué le dernier match de groupe contre l'Irlande du Nord). Bien sûr, nous savions que cela pouvait arriver, c'était donc l'un des scénarios, et nous avons mis en place des choses (concernant) la façon dont nous allions nous accommoder de une telle situation. J'étais souvent dans ma chambre, mais je suis aussi sortie, je me promenais toute seul et je restais en contact avec l'équipe et le personnel.

Wiegman compare ses victoires en 2017 et 2022 

Tactiquement, les adversaires étaient mieux préparées cette fois. En 2017, pratiquement toutes les équipes jouaient en 4-4-2, ce qui était facile d'un point de vue tactique. En 2022, nous avions beaucoup plus de défis à relever à cet égard. Le jeu a vraiment évolué en cinq ans que : la vitesse et la puissance du jeu étaient plus élevées qu'il y a cinq ans.

Wiegman sur la recette du succès de l'Angleterre

 Sarina Wiegman avec ses joueuses après la victoire en ouverture contre l'Autriche
Sarina Wiegman avec ses joueuses après la victoire en ouverture contre l'AutricheGetty Images

(Il s'agissait de) parler à beaucoup de gens et, surtout, de parler aux joueuses, puis, au groupe, de fixer les objectifs et aussi la façon dont nous avons abordé cela : « Quelle est l'histoire que nous racontons [tout en] étant très authentiques ? » Nous ne voulions pas que tout le monde dise les mêmes choses, mais nous être unies dans le même message...

Wiegman sur la gestion des médias

J'en étais consciente, mais je m'en suis tenue à l'écart. Nous sommes restés à Lensbury, nous pouvions le faire, c'était un cadre très familier. C'était très agréable. C'était calme tout le temps (sans beaucoup) de gens qui entraient et sortaient tout le temps, donc nous pouvions vraiment nous concentrer sur le football et suivre notre plan sur et en dehors du terrain.

Ce fut crucial de rester à l'écart du battage médiatique et attendre que nous gagnions le tournoi pour ensuite faire la fête.

Sarina Wiegman, Entraîneure d’équipe féminine de l’année de l’UEFA 2021/22

Wiegman sur le sentiment au coup de sifflet final

J'attendais juste le coup de sifflet à la fin, bien sûr. Je pensais : « Allez, siffle ! » Mais ensuite, quand le coup de sifflet final retentit, il y a cette clameur. Je l'entends (mais je suis encore) un peu dans ma propre bulle. Puis je me suis dit « on l'a fait ». C'est tout simplement incroyable ; ça semble encore un peu irréel. Je me retourne vers mon banc et il est vide car tout le monde était parti vers le terrain. Oui, c'est vraiment l'un des moments forts de ma carrière, mais c'est encore un peu irréel.

Wiegman sur l'héritage de l'EURO en Angleterre

Les joueuses sont désormais autant de sources d'inspiration pour toute la société, pour les filles comme pour les garçons. Tout le monde peut voir des femmes jouer au football et tout le monde peut prendre plaisir et en profiter. Mais certaines de ces filles peuvent faire une carrière professionnelle. C'est possible maintenant et il y a 50 ans, c'était impossible. Et c'est ce que tout le monde voit maintenant. Vous pouvez compter dans le football, avoir du succès et même en vivre.

Les joueurs anglais envahissent la conférence de presse post-finale de Wiegman
Les joueurs anglais envahissent la conférence de presse post-finale de WiegmanUEFA via Getty Images