UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

EURO féminin 2022,France - Belgique, faits et stats

La France est le premier leader du Groupe D après avoir marqué cinq buts lors de la première journée, alors que la Belgique est revenue pour obtenir un match nul.

Grace Geyoro a mené la France à la victoire lors de la première journée
Grace Geyoro a mené la France à la victoire lors de la première journée AFP via Getty Images

France - Belgique, face à face

  • La deuxième journée de l'EURO féminin de l'UEFA 2022 se conclut à Rotherham, où la France tente d'éviter une première défaite face à la Belgique en plus de 37 ans.
  • Les Bleues ont écrit l'Histoire contre l'Italien lors de la 1re journée, en devenant la première équipe à marquer cinq but en une mi-temps, en menant 5-0 à la pause. Grace Geyoro est devenu la première joueuse à réaliser un triplé en une mi-temps d'un match de l'EURO, le jour de sa 50e sélection. L'Italie a sauvé l'honneur en seconde période, mais la France a toutefois remporté sa première victoire par quatre buts d'écart dans une phase finale.
  • La Belgique a bataillé pour empoche le point du nul contre l'Islande. Sa gardienne Nicky Evrard a arrêté un penalty de Berglind Thorvaldsdóttir, qui a toutefois marqué en début de seconde période. Justine Vanhaevermaet a égalisé du point de penalty en milieu de seconde période, suite à une faute sur Elena Dhont.
  • Ces deux voisins s'affrontent pour la première fois depuis un match amical de préparation avant l'EURO 2017. La France avait triomphé 2-0 à Montpellier en juillet 2017, grâce au but contre son camp d'Heleen Jaques à la 15e minute et à une finition à bout portant de Camille Catala en fin de match.
  • La France a marqué neuf buts au cours des deux dernières rencontres face à la Belgique, enregistrant également une victoire amicale 7-0 à Calais en juin 2011, Marie-Laure Delie réussissant un triplé en première mi-temps.
  • La Belgique n'a marqué qu'une seule fois lors de ses huit dernières rencontres face aux Bleues, cet unique but survenant lors d'une défaite 2-1 en amical trois jours avant cette défaite 7-0 de juin 2011. Lenie Onzia avait donné l'avantage aux Red Flames à la 55e minutes à Nieuport, un doublé de Delie (57e, 84e) permettant aux visiteuses de l'emporter.
  • La France a remporté les six dernières rencontres entre les deux équipes, marquant 23 buts au passage.
  • La dernière fois que la Belgique a évité la défaite contre les Bleues, c'était lors du dernier match de compétition entre les deux équipes – un match nul 0-0 à Loison-sous-Lens lors d'un match de qualification pour l'EURO 1989 en mai 1988.
  • La France est invaincue lors des neuf dernières rencontres face à la Belgique (huit victoires), une série débutant en mars 1986.
  • Les deux équipes s'affrontent pour la première fois lors d'un tournoi majeur, leurs seuls matches de compétition se déroulant lors de campagnes successives de qualification à l'EURO pour les tournois de 1987 et 1989.
  • La dernière victoire de la Belgique remonte aux éliminatoires de l'EURO 1987, sa seule victoire dans cette campagne de groupe étant un succès 3-1 contre les Bleues à Zaventem en mai 1985.
  • La Belgique n'a remporté qu'une seule des 11 dernières rencontres (2 nuls, 8 défaites) contre la France après avoir remporté trois des cinq premières (1 nul, 1 défaite).
  • La France dispute son septième EURO féminin, tous consécutivement. Elle a atteint les quarts de finale lors de chacun des trois derniers, après avoir été éliminée en phase de groupes lors de leurs trois premières participations.
  • Les Bleues ont été éliminées en quart de finale contre l'Angleterre en 2017, Jodie Taylor inscrivant le seul but du match, après avoir été sorties aux tirs au but au même stade de la compétition contre le Danemark et les Pays-Bas, en 2013 et 2009 respectivement.
  • La Belgique a fait ses débuts dans un tournoi majeur à l'EURO 2017, terminant troisième du Groupe A derrière les futurs vainqueurs, les Pays-Bas et le Danemark, qui atteindront également la finale. Les Red Flames ont remporté leur seule victoire lors de la deuxième journée, l'équipe d'Ives Serneels s'imposant 2-0 contre la Norvège à Breda.
  • La France a dominé le Groupe G lors des qualifications pour cette compétition sans encaisser de but lors de ses huit matches, et en marquant 44. Leur seul faux pas a été un match nul 0-0 contre l'Autriche, éventuelle deuxième du groupe, en octobre 2020.
  • La Belgique a obtenu sa place pour son deuxième EURO seulement en remportant le Groupe H grâce à sept victoires en huit matches. L'exception était une défaite 2-1 contre la Suisse, éventuelle deuxième du groupe, à Thoune en septembre 2020.
  • Lors de sa large victoire 5-1 contre l'Italie, la France a marqué quatre buts (ou plus) pour la première fois à l'EURO.
  • Le triplé de Geyoro contre les Azzurre était le cinquième de l'histoire de l'EURO, le deuxième d'une joueuse française après Angélique Roujas en 1997.
  • La France est devenue la troisième équipe à inscrire au moins cinq buts pour son premier match d'un EURO, après la Norvège en 1997 et l'Angleterre en 2017.
  • Les Bleues ont désormais remporté leurs cinq derniers matches de la 1re journée d'un EURO féminin.
  • Les Françaises sont invaincues lors de leurs huit derniers matches de phase de groupes à l'EURO (5 v, 3 n) depuis une défaite 5-1 contre l'Allemagne en 2009.
  • Lors de la 1re journée, la Belgique a concédé son premier match nul en 16 rencontres à l'EURO, qualifications incluses (11 v, 4 d).
  • Les Red Flames ont été impliquées dans l'unique match sans but à la pause de la 1re journée.
  • Les quatre buts de la Belgique en phase finale sont intervenus entre la 59e et la 67e minutes.
En deux minutes, France 5-1 Italie

Joueuses à suivre : France

  • Delphine Cascarino
  • La joueuse de 25 ans a marqué trois buts lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023, seule Marie-Antoinette Katoto étant plus prolifique pour Les Bleues.
  • La joueuse offensive polyvalente a fait ses débuts internationaux A sur le sol anglais, lors du match nul 0-0 en amical contre les Lionnes à Doncaster en octobre 2016.
  • Cascarino faisait partie de l'équipe de France qui a remporté la Coupe du monde féminine U-17 de la FIFA en 2012 et le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA quatre ans plus tard.
  • La joueuse formée à l'Olympique Lyonnais a remporté son septième titre de Division 1 Féminine et sa sixième UEFA Women's Champions League avec Les Fenottes en 2021/22.
  • Marie-Antoinette Katoto
  • La joueuse de 23 ans était en grande forme lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2023, marquant dix buts en huit apparitions – dont un triplé contre la Grèce en septembre 2021.
  • L'attaquante du Paris Saint-Germain a marqué 18 buts en championnat en 2021/22 pour terminer la saison en tant que meilleure buteuse de Division 1 Féminine pour la troisième fois en quatre ans.
  • L'attaquante est devenue la meilleure buteuse de tous les temps de Paris en février 2022, inscrivant son 132e but pour le club et battant ainsi le précédent record détenu par Marie-Laure Delie.
  • Katoto a réussi un triplé en première mi-temps alors que Les Parisiennes remportaient la Coupe de France Féminine 2021/22 avec une victoire 8-0 en finale contre Yzeure Allier Auvergne FF le 15 mai.
  • Melvine Malard
  • La joueuse de 22 ans a fêté sa première sélection avec la France lors de la campagne de qualification pour l'EURO 2022, rentrant en jeu lors de la victoire 2-0 à l'extérieur contre la Serbie en septembre 2020.
  • L'attaquante a connu sa première titularisation pour Les Bleues lors d'une victoire 7-0 contre la Macédoine du Nord quatre jours plus tard.
  • Malard a marqué ses premiers buts pour la France lors de la victoire 5-0 contre le Kazakhstan le 26 novembre lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2023.
  • L'attaquante lyonnaise a terminé meilleure buteuse du tournoi avec quatre buts alors que la France a remporté le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA 2019 en Écosse.

En deux minutes, Belgique 1-1 Islande

Joueuse à suivre : Belgique

  • Janice Cayman
  • La joueuse de 33 ans vient de terminer sa troisième saison avec Lyon, où elle a remporté deux fois l'UEFA Women's Champions League, deux titres de championne de France et la Coupe de France Féminine 2019/20.
  • Cayman est arrivée en France en 2012, passant quatre ans à Juvisy, puis y est revenue après un court passage aux États-Unis pour rejoindre Montpellier en 2017.
  • L'attaquante polyvalente a marqué le deuxième but de la Belgique lors de sa seule victoire à l'EURO 2017, un succès 2-0 lors de la deuxième journée contre la Norvège.
  • L'attaquante est la joueuse la plus capée des Red Flames, faisant ses débuts pour la Belgique lors d'une défaite 3-0 contre l'Allemagne en octobre 2007 lors d'un match de qualification pour l'EURO 2009.
  • Justine Vanhaevermaet
  • La joueuse de 30 ans a participé aux huit matches des Red Flames en éliminatoires pour l'EURO 2022, en débutant sept.
  • La milieue a marqué son premier but pour la Belgique lors de la victoire 6-1 en éliminatoires de l'EURO 2022 contre la Roumanie en septembre 2020.
  • Vanhaevermaet, qui a rejoint Reading en Super League féminine avant la campagne 2021/22, a depuis marqué trois buts lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2023.
  • Elle a été privée d'EURO 2017 après s'être blessée au genou avant le tournoi.
  • Davinia Vanmechelen
  • La joueuse de 22 ans a passé un peu plus d'un an au Paris Saint-Germain après avoir rejoint la capitale en provenance de Genk en janvier 2018, ne faisant que deux apparitions pour Les Parisiennes avant de prendre la direction des Pays-Bas.
  • L'attaquante a réussi son premier triplé pour l'équipe nationale lors de la victoire 6-1 en amical contre le Luxembourg le 28 juin.
  • Le triplé de l'attaquante contre le Luxembourg était ses premiers buts pour son pays depuis septembre 2019, lorsqu'elle avait marqué lors d'un match de qualification pour l'EURO 2022 contre la Croatie.
  • Vanmechelen était la plus jeune membre de l'équipe des Red Flames à l'EURO 2017 à seulement 17 ans, et a fait deux apparitions en tant que remplaçante lors du tournoi
Watch Cascarino's Matchday 1 goal (France)

Delphine Cascarino

  • The 25-year-old has scored three goals in qualifying for the 2023 FIFA Women's World Cup, with only Marie-Antoinette Katoto hitting more for Les Bleues.
  • The versatile attacker made her senior international debut on English soil, in the 0-0 friendly draw against the Lionesses at Doncaster in October 2016.
  • Cascarino was part of the France side that won the FIFA Women's U-17 World Cup in 2012 and the UEFA Women's European Under-19 Championship four years later.
  • The Olympique Lyonnais youth product claimed her seventh Division 1 Féminine title and sixth UEFA Women's Champions League winners' medal with Les Fenottes in 2021/22.
Top Scorer: Katoto gets off the mark

Marie-Antoinette Katoto

  • The 23-year-old has been in prolific form in qualifying for the 2023 World Cup, scoring ten goals in her eight appearances – including a hat-trick against Greece in September 2021.
  • The Paris Saint-Germain striker hit 18 league goals in 2021/22 to end the season as the Division 1 Féminine leading scorer for the third time in four campaigns.
  • The forward became Paris's all-time leading scorer in February 2022, hitting her 132nd goal for the club to overtake Marie-Laure Delie's previous record.
  • Katoto struck a first-half hat-trick as Les Parisiennes lifted the 2021/22 Coupe de France Féminine with an 8-0 final victory against Yzeure Allier Auvergne FF on 15 May.
Women's EURO highlights: France 5-1 Italy

Melvine Malard

  • The 22-year-old made her France debut in the EURO 2022 qualification campaign, coming on as a substitute in the 2-0 away win against Serbia in September 2020.
  • The forward made her first start for Les Bleues in a 7-0 victory against North Macedonia four days later.
  • Malard struck her first goals for France in the 5-0 win versus Kazakhstan on 26 November in a preliminary ahead of the 2023 World Cup.
  • The Lyon attacker finished as the tournament's leading scorer with four goals as France won the UEFA Women's European Under-19 Championship in Scotland in 2019.
Women's EURO highlights: Belgium 1-1 Iceland

Ones to watch: Belgium

Janice Cayman

  • The 33-year-old has just completed her third campaign with Lyon where she has won the UEFA Women's Champions League twice, two league titles and the 2019/20 Coupe de France Féminine.
  • Cayman first moved to France in 2012, spending four years at Juvisy, and returned to the country after a short spell in the United States to join Montpellier in 2017.
  • The versatile forward scored Belgium's second goal in their only victory at EURO 2017, their 2-0 Matchday 2 success against Norway.
  • The attacker is the Red Flames' most-capped player, making her Belgium debut in a 3-0 defeat against Germany in October 2007 in a qualifier ahead of EURO 2009.
Wullaert on Belgium point

Justine Vanhaevermaet

  • The 30-year-old featured in all eight of the Red Flames' qualifiers for EURO 2022, starting seven.
  • The midfielder scored her first goal for Belgium in the 6-1 EURO 2022 qualifying win against Romania in September 2020.
  • Vanhaevermaet, who joined Women's Super League side Reading prior to the 2021/22 campaign, has since struck three times in the 2023 World Cup preliminaries.
  • She missed out on a place in the Belgium squad at EURO 2017 having suffered a knee injury ahead of the tournament.
Women's EURO 2022 Inside View: Belgium

Davinia Vanmechelen

  • The 22-year-old spent just over a year on the books of French side Paris Saint-Germain after joining from Genk in January 2018, making just two appearances for Les Parisiennes before moving to the Netherlands.
  • The forward hit her first hat-trick for the national side in the 6-1 friendly victory against Luxembourg on 28 June.
  • The attacker's treble against Luxembourg were her first goals for her country since September 2019, when she scored in a EURO 2022 qualifier against Croatia.
  • Vanmechelen was the youngest member of the Red Flames' squad at EURO 2017 aged just 17, and made two substitute appearances at the tournament.