UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les triplés à l'EURO féminin

Il n'y a eu que quatre triplés dans le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA, et un seul depuis 1997.

Jodie Taylor célèbre son triplé pour l'Angleterre
Jodie Taylor célèbre son triplé pour l'Angleterre VI-Images via Getty Images

Il n'y a eu que quatre triplés en plus de 150 matches au cours des 13 éditions du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA. Découvrez ce quatuor et celle qui, parmi elles, a fait mieux que les autres.

Lena Videkull (Suède)

Suède 4-1 Norvège, 1995, demi-finale retour
Défaites 4-3 à l'aller, les Suèdoises avaient quasiment fait leur retard à la pause à Jönköping lorsque Bengt Simonson a fait appel à Videkull, 32 ans, sur le banc. Ulrika Kalte a égalisé avant que la remplaçante ne prenne le relais pour inscrire un triplé sensationnel en 18 minutes scellant une victoire 7-5 au total.

Marianne Pettersen (Norvège)

Marianne Pettersen en action face au Danemark
Marianne Pettersen en action face au DanemarkGetty Images

Danemark 0-5 Norvège, 1997, phase de groupes
La première phase finale à huit équipes s'est finalement soldée par l'élimination prématurée de la Norvège en phase de groupes, mais Pettersen a donné aux supporters un souvenir inoubliable en éliminant le Danemark. La joueuse de 22 ans a marqué deux fois dans chaque mi-temps à Lillestrøm et reste la seule joueuse à avoir inscrit quatre buts en phase finale de l'EURO féminin.

Angélique Roujas (France)

Russie 1-3 France, 1997, phase de groupes 
Deux jours après la salve de quatre buts de Pettersen, une autre jeune femme de 22 ans, Roujas, est devenue la troisième joueuse à réaliser un triplé à l'EURO féminin. La jeune attaquante a également trouvé le chemin des filets lors du match d'ouverture de la phase finale et a partagé le prix de meilleure buteuse avec Pettersen et l'Italienne Carolina Morace.

Jodie Taylor (Angleterre)

Temps forts : Angleterre - Écosse

Angleterre 6-0 Écosse, 2017, phase de groupes 
Taylor a également remporté le Soulier d'Or, notamment parce qu'elle a mis fin à deux décennies d'attente pour un triplé lors de la victoire record de l'Angleterre en finale. Pas mal pour l'attaquante d'Arsenal qui faisait ses débuts dans la compétition, qualifications comprises. « C'est assez spécial », a déclaré la joueuse de 31 ans. « Il faut que je retrouve ce ballon et que je le fasse signer, je crois ! ».

Records à l'EURO féminin

Le plus rapide : 18 minutes, Lena Videkull (Suède 4-1 Norvège, 04/03/1995)
Le plus tôt : 49 minutes, Marianne Pettersen (Danemark 0-5 Norvège, 30/06/1997)
La plus jeune : 22 ans 79 jours, Marianne Pettersen (Danemark 0-5 Norvège, 30/06/1997)
La plus âgée : 32 ans 85 jours, Lena Videkull (Suède 4-1 Norvège, 04/03/1995)