Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

L'EURO féminin reporté à juillet 2022

La phase finale en Angleterre est désormais programmée du 6 au 31 juillet 2022.

Wembley accueillera la finale en juillet 2022
Wembley accueillera la finale en juillet 2022 ©Getty Images

Le Comité exécutif de l’UEFA a confirmé le report de l’EURO féminin de l’UEFA 2021 en Angleterre, qui se jouera désormais du 6 au 31 juillet 2022. Il est prévu d’utiliser les sites qui avaient été proposés à l’origine pour accueillir l’événement.

S’exprimant au sujet de cette reprogrammation, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : "Quand nous avons dû prendre une décision urgente sur le report de l’UEFA EURO 2020, nous avons toujours eu à l’esprit les répercussions sur l’EURO féminin de l’UEFA 2021. Nous avons étudié dans le détail toutes les options, en ayant toujours à l’esprit notre engagement en faveur de la croissance du football féminin. En déplaçant l’EURO féminin de l’UEFA à l’année suivante, nous nous assurons que notre compétition phare pour équipes nationales féminines sera le seul tournoi majeur de football de l’été, ce qui lui donnera toute l'attention qu’il mérite."

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES DERNIÈRES INFORMATIONS DE LA BILLETTERIE

La décision de déplacer l’EURO féminin de l’UEFA intervient après que l’UEFA a annoncé, le 17 mars, qu’elle reportait l’UEFA EURO 2020 à l’année 2021 du fait de la pandémie mondiale de COVID-19, s’acquittant ainsi de son devoir de protéger la santé de tous les participants au jeu, tout en permettant l’achèvement des compétitions interclubs nationales et européennes. Les discussions approfondies qui ont mené à ce report ont notamment compris des échanges avec les organisateurs des Jeux du Commonwealth 2022 à Birmingham, avec lesquels l’UEFA et l’Association anglaise de football (FA) travailleront en étroite collaboration afin de garantir que l’été 2022 soit un été mémorable en matière de sport d’élite.

Nadine Kessler, cheffe Football féminin à l’UEFA, a précisé : "La question essentielle qui nous a guidés, avec la FA, était de trouver la meilleure option pour le football féminin. Les Jeux olympiques étant à présent confirmés pour l’été 2021, nous croyons fermement que ce report de l’EURO féminin à 2022 est dans l’intérêt du tournoi, des joueuses, des supporters, des partenaires du football féminin et de l’ensemble des personnes impliquées dans tous les secteurs et à tous les niveaux du jeu. L’EURO féminin de l’UEFA est le plus grand événement d’Europe en matière de sport féminin. C’est aussi l’un des plus grands événements sportifs au monde. Il nécessite et mérite donc sa propre plateforme."

"Cette décision nous met en position de produire un tournoi qui attire l’attention du monde entier, de maximiser la couverture médiatique et d’accroître l’affluence dans les stades. Par conséquent, elle nous aide à remplir notre objectif clé, qui est d’inspirer la nouvelle génération de footballeuses et de footballeurs."

"L’année 2022 nous offrira de meilleures conditions de promotion du tournoi et d’activation de nos partenaires qu’un été 2021 saturé. Nous nous montrons ainsi dignes de notre engagement envers les partenaires dévoués qui nous ont rejoints depuis que nous avons décidé de séparer le sponsoring du football féminin de celui du football masculin."

La directrice du football féminin au sein de la FA, la baronne Sue Campbell, s’est exprimée en ces termes : "Tant notre nation que la FA sont extrêmement fières d’organiser l’EURO féminin de l’UEFA 2021, et nous mettons tout en œuvre pour que les joueuses, le personnel et les supporters vivent une expérience unique lorsque l’élite du football féminin européen se déplacera en Angleterre."
 
"Mais le calendrier sportif doit s’adapter, car le monde doit actuellement relever un défi bien plus important que les événements sportifs. Dans cette situation sans précédent, il faut souligner une fois encore que la santé des communautés reste notre priorité absolue."
 
"Au terme des discussions récentes avec l’UEFA, nous soutenons donc pleinement sa décision de reporter l’EURO féminin de l’UEFA 2021. Nous sommes également d’avis que cette décision est dans l’intérêt du tournoi, qui aura alors sa propre fenêtre dans le calendrier footballistique. Qui plus est, nous aurons ainsi davantage de temps après cette période difficile pour organiser un événement inoubliable digne d’un EURO sur sol anglais."

"Nous avons fait d’excellents progrès dans la planification du tournoi à ce jour, et souhaitons en particulier remercier nos villes hôtes et nos sites pour leur engagement et leur soutien durables. Nous sommes aussi reconnaissants envers la Fédération des Jeux du Commonwealth pour sa collaboration dans le processus de confirmation de ces nouvelles dates, et nous avons hâte de travailler ensemble à offrir une belle vitrine au sport féminin à travers nos deux événements."
 
"Nous poursuivrons notre dialogue avec les villes, les sites et nos partenaires au cours des prochains mois, car nous voulons proposer un EURO féminin de l’UEFA de tous les records sur sol anglais en 2022. Nous sommes convaincus que le jeu en vaudra la chandelle."

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a ajouté : "Je voudrais aussi remercier la FA, le comité d’organisation local et nos associations membres, qui sont tout aussi convaincues que nous du bien-fondé du report de cette compétition à 2022, dans l’intérêt général du football féminin. Une fois de plus, la famille du football s’est montrée unie, et nous avons aujourd’hui la chance de pouvoir nous réjouir à l’idée de deux grands étés de football, en 2021 et aussi en 2022. Nous sommes reconnaissants envers la FIFA et la Fédération des Jeux du Commonwealth pour leur coopération afin que nous puissions parvenir à cette solution."

Des informations supplémentaires, y compris d’éventuelles modifications du calendrier des matches ou du nom du tournoi, seront annoncées en temps utile. 

 

Haut