Tout savoir sur la finale #UWCL

À Budapest, samedi, Lyon va disputer sa huitième finale en dix ans tandis que Barcelone avancera en terrain inconnu.

Tout savoir sur la finale #UWCL
©Sportsfile

Lyon va disputer sa huitième finale d'UEFA Women's Champions League en dix ans – depuis le changement de format de la compétition – et peut décrocher son quatrième titre de rang. De l'autre côté du ring, Barcelone est la première équipe espagnole à atteindre la finale.

  • La finale : 18 heures, samedi 18 mai, stade Ferencváros, Budapest
  • Où voir le match

Les stats

Lyon en finale 2018
Lyon en finale 2018

Barcelone : première équipe d'Espagne à disputer la finale. Les autres pays à avoir eu un représentant en finale sont l'Allemagne, la France, la Suède, la Russie, l'Angleterre et le Danemark. Aucun club n'a réussi à remporter l'UEFA Champions League masculine et féminine.

#UWCL, face à face

Quarts de finale 2017/18Aller : Lyon 2-1 Barcelone
Retour : Barcelone 0-1 Lyon (tot. 1-3)

  • Ada Hegerberg a marqué à dix minutes de la fin à l'aller alors que Patri Guijarro avait égalisé après l'ouverture du score de Dzsenifer Marozsán. Au retour, Eugénie Le Sommer a inscrit le seul but de la rencontre devant 12 178 personnes, une affluence record pour Barcelone à l'époque (depuis, 12 764 personnes ont vu le Barça battre le Bayern en demi-finale cette saison).

Joueuses clés

Lyon
Ada Hegerberg : à seulement 23 ans, l'attaquante norvégienne approche déjà les 300 buts en carrière. Elle a inscrit 15 buts, un record, en UEFA Women's Champions League la saison dernière. Première joueuse à être élue Ballon d'Or en 2018, elle a déjà fait trembler les filets à 41 reprises dans la compétition et pointe à la septième place du classement des meilleures buteuses, un but derrière Le Sommer, sa comparse en attaque.
Wendie Renard : si Hegerberg a contribué aux trois derniers succès européens de l'OL, la capitaine Renard a gagné les cinq titres du club. La grande défenseur sait aussi marquer, comme lors du premier triomphe du club en 2011. Elle est la joueuse ayant disputé le plus grand nombre de matches dans la compétition (81), à égalité avec Camille Abily.

Lieke Martens a remporté l'EURO féminin 2017
Lieke Martens a remporté l'EURO féminin 2017©AFP/Getty Images

Parcours jusqu'en finale

Lyon16es de finale : Avaldsnes 2-0 ext., 5-0 dom. (tot. 7-0)
8es de finale : Ajax 4-0 ext., 9-0 dom. (tot. 13-0)
Quarts de finale : Wolfsburg 2-1 dom., 4-2 ext. (tot. 6-3)
Demi-finales : Chelsea 2-1 dom., 1-1 ext. (tot. 3-2)

Barcelone
16es de finale : BIIK-Kazygurt 1-3 ext., 3-0 dom. (tot. 4-3)
8es de finale : Glasgow City 5-0 dom., 3-0 ext. (tot. 8-0)
Quarts de finale : LSK Kvinner 3-0 dom., 1-0 ext. (tot. 4-0)
Demi-finales : Bayern München 1-0 ext., 1-0 dom. (tot. 2-0)

Lancement de la billetterie au stade Ferencváros
Lancement de la billetterie au stade Ferencváros©MLSZ
  • Sarah Bouhaddi, Renard et Le Sommer ont participé aux cinq précédents triomphes de Lyon en finale. C'est un record dans la compétition.
  • Bouhaddi et Renard auront disputé les huit finales de l'OL (aucune autre joueuse n'a disputé davantage de finales).
  • Renard devrait disputer son 82e match dans la compétition, soit un de plus qu'Abily. Saki Kumagai pourrait également être la première Asiatique à jouer 50 matches et seulement la troisième non Européenne après Shirley Cruz Traña et Marta.
  • Le Sommer a marqué 42 buts européens avec Lyon, un de moins que le record pour un seul club dans la compétition, établi l'an dernier, en finale, par sa coéquipière Abily, qui a désormais raccroché les crampons.
  • La Lyonnaise Marozsán, née à Budapest, faisait partie de l'équipe de Francfort vainqueur de la compétition en 2015 et a aussi été couronnée avec l'OL en 2017 et 2018.
  • Barcelone est le 13e club à atteindre la finale et espère devenir le huitième vainqueur de la compétition.
  • Barcelone et sa gardienne Sandra Paños ont préservé leurs cages lors de leurs sept derniers matches européens et n'ont plus encaissé de buts en 660 minutes, depuis un revers 3-0 sur le terrain du BIIK-Kazygurt. Les Barcelonaises ont marqué 17 buts pour aucun encaissé depuis.
  • Lyon et Barcelone sont sûrs de retrouver la compétition la saison prochaine grâce à leur classement en championnats de France et d'Espagne.
  • Shanice van de Sanden (OL) a remporté l'EURO féminin de l'UEFA 2017 avec Martens et Stefanie van der Gragt (Barça). Van de Sanden et Van de Gragt ont également remporté l'Eredivisie 2015/16 ensemble avec Twente.
  • Les Lyonnaises Lucy Bronze et Izzy Christiansen (blessée) vont affronter leur coéquipière en équipe d'Angleterre et ancienne camarade de Manchester City Toni Duggan.
  • L'ancienne Lyonnaise Kheira Hamraoui sera suspendue en finale après son carton rouge en demi-finale retour contre le Bayern.
  • Il s'agit de la dixième finale disputée sur un match depuis l'avènement de l'UEFA Women's Champions League, mais la première qui se jouera dans une autre ville que celle des hommes. La finale 2020 aura lieu au Viola Park de Vienne le dimanche 24 mai.

Budapest 2019

Lieu : Stade Ferencváros
Billets 
: En vente maintenant

Les arbitres

Arbitre : Anastasia Pustovoitova (Russie)
Arbitres assistantes : Ekaterina Kurochkina (Russie) et Petruta Claudia Iugulescu (Roumanie)
Quatrième arbitre : Katalin Kulcsár (Hongrie)
Arbitre assistante de réserve : Katalin Emese Török (Hongrie)

Les finales

UEFA Women's Champions League
2017/18 : Wolfsburg (GER) 1-4 a.p. Lyon (FRA) – Kyiv
2016/17 : Lyon (FRA) 0-0 a.p., 7-6 tab Paris Saint-Germain (FRA) – Cardiff
2015/16 : Wolfsburg (GER) 1-1 a.p., 3-4 tab Lyon (FRA) – Reggio Emilia
2014/15 : FFC Frankfurt (GER) 2-1 Paris Saint-Germain (FRA) – Berlin
2013/14 : Tyresö (SWE) 3-4 Wolfsburg (GER) – Lisbonne
2012/13 : Wolfsburg (GER) 1-0 Lyon (FRA) – Londres (Chelsea)
2011/12 : Lyon (FRA) 2-0 FFC Frankfurt (GER) – Munich
2010/11 : Lyon (FRA) 2-0 Turbine Potsdam (GER) – Londres (Fulham)
2009/10 : Lyon (FRA) 0-0 a.p., 6-7 tab Turbine Potsdam (GER) – Getafe
Coupe féminine de l'UEFA

2008/09 : Zvezda-2005 (RUS) 1-7 tot. Duisburg (GER)
2007/08 : Umeå (SWE) 3-4 tot. FFC Frankfurt (GER)
2006/07 : Umeå (SWE) 0-1 tot. Arsenal (ENG)
2005/06 : Turbine Potsdam (GER) 2-7 tot. FFC Frankfurt (GER)
2004/05 : Djurgården (SWE) 1-5 tot. Turbine Potsdam (GER)
2003/04 : Umeå (SWE) 8-0 tot. FFC Frankfurt (GER)
2002/03 : Umeå (SWE) 7-1 tot. Fortuna Hjørring (DEN)
2001/02 : Umeå (SWE) 0-2 FFC Frankfurt (GER) – Francfort

Haut