UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Liechtenstein réserve un accueil chaleureux

Le président de l'Association de football du Liechtenstein, Reinhard Walser, promet aux huit participants du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA le plus chaleureux des accueils le 18 mai.

Reinhard Walser, le président de l'Association de football du Liechtenstein
Reinhard Walser, le président de l'Association de football du Liechtenstein ©LFV

Juste après avoir accueilli le tirage au sort du Championnat d'Europe des moins de 17 ans, le président de l'Association de football du Liechtenstein (LFV), Reinhard Walser, a promis aux participants un accueil des plus chaleureux le 18 mai.

La Suisse, la France, l'Espagne, le Portugal, l'Angleterre, la République tchèque, la Grèce et la Turquie seront en compétition pour remporter l'EURO M17 à Vaduz et Eschen-Mauren le mois prochain. Il s'agit de la deuxième phase finale d'une compétition de l'UEFA que la Principauté organise après l'EURO M19 2003. Walser, dont l'organisation a fêté ses 75 ans l'année dernière, a fait une promesse aux participants.

"Nous ferons tout notre possible pour qu'ils soient bien accueillis", déclarait Walser, 3e vice-président de la Commission du football junior et amateur de l'UEFA. "Ils vont aimer séjourner chez nous, ils vont rencontrer des gens intéressants et se faire des amis, ils trouveront une bonne ambiance et seront contents d'être ici."

Contrairement à il y a sept ans, l'équipe du Liechtenstein ne sera pas de la partie. La LFV a en effet dû prendre la décision de retirer son équipe en raison d'un manque de joueurs à ce niveau. "C'est dommage mais il faut être honnête avec nous-mêmes et ça aurait été injuste de perdre, imaginons, 30-0 ou quelque chose comme ça", regrette Walser, qui est tout de même satisfait de donner aux jeunes du Liechtenstein l'occasion de voir du football d'élite en chair et en os. "Nous sommes impatients que ça commence. Ça nous a certainement aidé en 2003."