UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Des champions qui se respectent

La conférence de presse de ce lundi était placée sous le signe du respect mutuel, alors que les quatre sélectionneurs du Groupe A se préparent à s'affronter dans un groupe très relevé.

Les quatre sélectionneurs du Groupe A : Ginés Meléndez (Espagne), Heinz Moser (Suisse), Rui Bento (Portugal), Guy Ferrier (France)
Les quatre sélectionneurs du Groupe A : Ginés Meléndez (Espagne), Heinz Moser (Suisse), Rui Bento (Portugal), Guy Ferrier (France) ©UEFA.com

Le sélectionneur de l'Espagne, Ginés Meléndez, évoquait même un "groupe de champions". L'Espagne a remporté le Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA en 2007 et 2008, tandis que la France, finaliste en 2008 face à l'Espagne, s'est imposée en 2004. Les deux autres concurrents du Groupe A au Liechtenstein sont également d'anciens champions.

"Nous ne sommes pas favoris dans ce groupe, mais nous avons un gros potentiel. Nous espérons aller en demi-finale, et à partir de là tout est possible", affirmait le sélectionneur des Bleuets Guy Ferrier. "Nous avons trois adversaires difficiles. (D'abord) l'Espagne, qui a la meilleure équipe de jeunes. Mais nous avons la chance d'avoir tous nos joueurs avec nous."

Meléndez est tout aussi élogieux. "Nous devons avoir beaucoup de respect pour nos adversaires", déclarait-il. "On sait qu'il y a dans ce groupe trois adversaires très difficiles. Nous voulons faire un bon tournoi, et si on gagne ce sera encore mieux. Le plus important n'est pas de gagner, mais de faire progresser les joueurs pour qu'ils puissent intégrer l'équipe nationale (A)."

La situation est plus compliquée pour le sélectionneur de la Suisse. Heinz Moser est privé de son défenseur Arlind Ajeti et de son meilleur buteur Stjepan Vuleta, suspendus pour le match contre le Portugal à Eschen-Mauren. Il doit également faire face aux blessures de l'attaquant Andelko Savic, du milieu Darko Jevtic et de son capitaine Sead Hajrovic.

Savic sera remplacé par Endogan Adili, devenu le plus jeune buteur de la Super Ligue suisse lors de ses débuts pour le Grasshopper-Club, ce jeudi. "Je fais entièrement confiance à tous mes joueurs pour le tournoi", déclarait Moser. "Notre mission est de remporter cette compétition."

Le coach du Portugal, Rui Bento, ne sous-estime pas son futur adversaire, vainqueur d'un premier titre mondial au Nigeria l'automne dernier. "Ça donne toujours confiance à une équipe d'être première d'une grande compétition comme ça", soulignait Bento. "Le premier match est toujours très important – il peut déterminer la suite. On s'attend à jouer une équipe forte et organisée. Nous respectons beaucoup l'équipe de Suisse."

Sélectionné pour vous