UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Wück accepte la défaite

Christian Wück, le sélectionneur de l'Allemagne, et Daniel Nesseler, son défenseur, reconnaissent la supériorité française.

Wück accepte la défaite
Wück accepte la défaite ©Sportsfile

Christian Wück, Allemagne, sélectionneur
Bravo à cette équipe de France. Nous avons rencontré une très bonne équipe avec beaucoup de joueurs du meilleur niveau. Nous n'étions pas dans un bon jour. Nous avons bien commencé en nous créant la première occasion avec Felix Passlack, mais il est ensuite apparu clairement que la France était meilleure. Le score final compte peut-être deux buts de trop, mais c'est une victoire qui ne souffre aucune discussion. Après notre but, nous étions au-dessus. Mais le troisième but de la France nous a fait vraiment très mal. Il y a de la fierté pour notre équipe, même si il y avait trop de joueurs qui n'étaient pas à leur meilleur niveau aujourd'hui. J'ai voulu apporter de la fraîcheur (Wück a fait cinq changements par rapport à l'équipe qui a commencé la demi-finale contre la Russie), c'est ce que nous avions fait pendant tout le tournoi, alors nous avons fait tourner.

Temps forts : France 4-1 Allemagne
Temps forts : France 4-1 Allemagne

Daniel Nesseler, Allemagne, défenseur
Nous avons vécu un très bon tournoi. Bien sûr, cela fait mal de perdre en finale, il y a beaucoup de choses positives à retirer de notre performance. Nous attendons maintenant la Coupe du monde au Chili au mois d'octobre. Nous nous sommes battus jusqu'à la dernière minute. Nous avons tout donné. Aujourd'hui, ce n'était pas pour nous, mais nous pouvons être fiers et on va surmonter cette défaite. Constantin (Frommann) est vraiment un grand gardien. Il nous a sauvés à de nombreuses reprises. Lorsque vous êtes défenseurs, vous vous sentez plus fort quand vous avez quelqu'un comme lui derrière vous.