UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Rodrigues : "Trop restés dans notre football"

François Rodrigues, le coach de Paris, et les des hommes de cette finale, Yakou Meïté, n'ont pas caché leur déception après la défaite.

Regardez et écoutez le coach parisien après la défaite en finale
Réactions : François Rodrigues

François Rodrigues, Paris, coach
Sur le contenu, je pense qu'il n'y a pas grand-chose à reprocher à nos garçons. Je pense qu'on a fait une deuxième mi-temps remarquable, avec une domination quasiment territoriale de notre part. Là seule chose que l'on peut regretter c'est ce manque d'efficacité en zone offensive.

Il y a eu aussi une certaine timidité en première période. C'est vrai aussi qu'on est tombés sur une très belle équipe de Chelsea, elle est venue nous presser très haut. On a peut être manqué d'expérience et on aurait dû à un certain moment changer notre fusil d'épaule. On est resté dans notre football de conservation. On aurait peut-être dû mettre un peu plus de variété.

"Motivés pour revenir"

Dès qu'on a mis de la variété en première période, on s'est créé ce penalty qu'on n'a mallheureusement pas concrétisé. En seconde période, il fallait réagir. Les garçons l'ont fait.

On ne peut être que satisfait du contenu et de la prestation. Le résultat, malheureusement, n'est pas en notre faveur. Il faut que nous continuions à travailler. Ce n'est pas passé cette fois-ci parce qu'il manque encore des petits détails, mais on est très motivé pour essayer de revenir l'année prochaine sur cette formidable compétition qu'est la Youth League.

Si le résultat me semble juste ? Je réponds non. Mais parfois ce n'est pas le meilleur qui gagne. Il faut être efficace et il faut connaître que Chelsea a été plus efficace que nous. Chelsea et plus expérimentée aussi. Elle a des garçons qui sont déjà venus l'an passé.

Écoutez et regardez Yakou Méïté
Écoutez et regardez Yakou Méïté

Nous savions que ce ne serait pas facile. On peut regretter le dernier geste, ces petites occasions en fin de match, cette petite concentration pour mettre ce but qui aurait pu nous emmener jusqu'aux tirs au but.

Yakou Meïté, Paris, milieu
C'est sûr qu'il y a de la déception. On aurait voulu soulever cette coupe. Maintenant, on est allé jusqu'en finale, c'est déjà bien. On va essayer de se remobiliser pour revenir l'année prochaine.

Revoir les temps forts du match
Revoir les temps forts du match

Les moments décisifs, ce furent les buts. Nous n'avons pas réussi à inverser la tendance après avoir marqué le but de l'égalisation. Je pense que cela a été le moment décisif, leur deuxième but.

Ce fut une expérience enrichissante pour tout le monde. Ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre des équipes du calibre du Real, de Chelsea et j'en passe. Oui, c'est très enrichissant pour nous et pour la suite. J'espère que plusieurs joueurs joueront encore des matchs de Youth League et peut-être de Champions League.