Super Coupe : comment le Real s'est qualifié

Le Real Madrid et Cristiano ont commencé doucement mais quand ils se sont mis en marche, rien ne leur a résisté. Retour sur le titre des Merengues, le deuxième consécutif.

Sergio Ramos, Gareth Bale and Luka Modrić, le selfie des champions !
©Getty Images

Le Real Madrid est devenu le 3 juin 2017 à conserver son titre en UEFA Champions League mais le début n'a pas été si simple. Mené 1-0 à domicile par le Sporting Portugal à la 89e minute lors de la première journée de la phase de groupes, il aura fallu un coup franc de Cristiano Ronaldo, formé au Sporting, et un but d'Álvaro Morata dans le temps additionnel pour faire chavirer Santiago Bernabéu. "Madrid n'abandonne jamais." Cette phrase définit bien le parcours du Real cette saison.

Saison record du Real, les chiffres

Qui diffuse la Super Coupe de l'UEFA ?

Cet article provient du programme officiel de la Super Coupe de l'UEFA 2017. Votre exemplaire ici.

Un match mémorable

The UEFA Super Cup programme
The UEFA Super Cup programme©UEFA.com

Ce n'était pas le plus beau mais ce 3-3 contre le Legia Varsovie fut un match incroyable. Des buts exceptionnels, un scénario de dingue et un final tout en émoiton avec l'égalisation tardive de Mateo Kovačić. Lucas Vázquez faisait même tremblait la transversale juste derrière.

Real-United, les précédents

La magie de Zidane

Beaucoup se demandaient si Zinedine Zidane allait confirmer après son premier titre décroché après six mois sur le banc, le Français a fait oublier tous les doutes quand le Real a réussi son premier doublé Liga/UEFA Champions League depuis 59 ans. Il entraîne une équipe de stars mais il a su gérer tous ces grands joueurs. Quand Gareth Bale s'est blessé, il est passé à un 4-4-2 avec un CR7 plus axial, encore un coup de génie !

Zidane-Mourinho, les retrouvailles

Quel but !

Le bijou de Casemiro contre le Napoli
Le bijou de Casemiro contre le Napoli

"Je travaillais là-dessus", affirmait Casemiro après son but magnifique à Bernabéu contre Naples en huitièmes de finale. Malgré son travail, le Brésilien n'imaginait sûrement pas marquer un tel bijou. Alors que le Real était vite revenu au score après l'ouverture du score de Lorenzo Insigne et avait pris l'avantage, Casemiro offrait quasiment la qualification au Real sur une volée exceptionnelle décochée depuis l'angle de la surface.

Un derby de feu

L'ambiance la plus chaude, c'était à Vicente Calderón pour la demi-finale retour et le dernier match européen de l'Atlético dans son stade mythique. Un derby, une enceinte remplie comme jamais, c'est forcément spécial. Et quand l'Atlético mène 2-0 après 16 minutes de jeu (après la défaite 3-0 de l'aller), le stade se met à trembler !

CR7, 6e titre de meilleur buteur

La star : qui d'autre ?

Ronaldo, ses 100 premiers buts européens
Ronaldo, ses 100 premiers buts européens

Très discret pendant la phase de groupes (deux buts seulement), Cristiano Ronaldo a retrouvé son incroyable réussite à partir des quarts de finale. Un triplé à l'aller, au retour, en demi-finale aller, il passait le cap des 100 buts en UEFA Champions League (il en est à 105) – 54 dans les matches à élimination directe ! – Le Portugais portait son équipe quand ça comptait et le Real était en finale à Cardiff. "Il n'y a pas de mots", affirmait Zidane avant la finale contre la Juventus. "Tout est possible avec lui". Et CR7 claquait un doublé contre Gianluigi Buffon.

Modrić, le héros discret

Il y aurait plusieurs candidats pour ce "titre" mais c'est bien le Croate Luka Modrić qui le remporte. "Il fait jouer l'équipe, elle est bien meilleure quand il est là", déclarait le légendaire Raúl González. Le milieu de 31 ans met toujours son équipe dans le bon sens, il fait bien le lien entre les lignes et profite de sa vision du jeu et de sa qualité de passes. Derrière Modrić, mention honorable pour Casemiro, Marcelo et Dani Carvajal.

Goal hungry
'Madrid always score but they also concede'

Ronaldo, Beckham, Figo: Great Real Madrid v Man. United goals
Ronaldo, Beckham, Figo: Great Real Madrid v Man. United goals

L'entraîneur du Bayern Carlo Ancelotti a bien raison ! Les faits sont là, les Merengues ont encaissé un but (au moins) à chaque match, sauf en demi-finale aller contre l'Atlético. Mais ils ont aussi marqué un but (au moins) à chaque match. Ils ont fini la saison avec une série de 65 matches consécutifs en marquant un but, depuis la demi-finale aller d'UEFA Champions League contre Manchester City en avril 2016.

À surveiller : Marco Asensio

Son but en Super Coupe de l'UEFA 2016 était un présage de sa saison. Le milieu virevoltant a progressé de match en match, il était même nommé Homme du match après son but qui éliminait le Bayern. L'Espagnol de 21 ans enchaînait avec une médaille d'argent lors du Championnat d'Europe M21. Prochaine étape : une place de titulaire dans le système de Zidane. 

Haut