UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Espagne - Suisse, présentation

UEFA Nations League, Groupe 4, l'Espagne affronte la Suisse. Tout savoir.

Le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique supervise une séance d'entraînement
Le sélectionneur de l'Espagne Luis Enrique supervise une séance d'entraînement AFP via Getty Images

Le samedi 10 octobre à 20h45, l'Espagne affronte la Suisse en UEFA Nations League (Groupe 4), à Madrid.

Espagne - Suisse, à la minute

Sur quelle chaîne

Cliquez ici pour accéder à la liste des diffuseurs de la compétition

Espagne 4-0 Ukraine
Espagne 4-0 Ukraine
Suisse 1-1 Allemagne
Suisse 1-1 Allemagne

Précédentes rencontres

• L'Espagne a pris le meilleur lors des 20 rencontres entre les deux pays chez les A : 15 v., 4 n., 1 d. Cependant, les Suisses sont invaincus depuis deux matches : un succès en phase finale de la Coupe du Monde 2010 à Durban et un nul 1-1 en amical en 2018 à Villarreal.

• L'Espagne n'a plus perdu depuis 19 rencontres à Madrid (16 v., 3 n.) et un revers 4-2 face à l'Angleterre en amical en 1987. La Suisse a ramené un nul 2-2 de son dernier déplacement à Madrid face à l'Espagne, lors d'un match de qualification pour la Coupe du Monde en 1957 au Santiago Bernabéu.

Les mots des coaches

Luis Enrique, Espagne
La Suisse méritait mieux que ce qu'elle a obtenu lors de ces matches de Nations League. C'est une bonne équipe qui peut mettre beaucoup de pression sur l'adversaire. Nous devrons être à notre meilleur niveau pour leur poser des problèmes. (Concernant les buteurs) Je préfère ce que j'ai plutôt que d'avoir un joueur qui empile 30 buts par saison mais vous force à changer votre façon de jouer. J'ai beaucoup d'options que m'offrent beaucoup de joueurs différents.

Vladimir Petković, Suisse
Nous allons affronter certaines des meilleures équipes du monde, donc c'est normal d'en attendre beaucoup. Nous sommes aussi optimistes que réalistes. Nous sommes en phase de progression avec l'EURO dans le viseur, en juin. Continuer de s'améliorer et tenir tête à tous les adversaires, cela fait partie de ce processus.

Et ensuite

13/10 : Ukraine - Espagne
13/10 : Allemagne - Suisse