UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Belgique-Islande en Nations League, présentation

La Belgique affronte l'Islande dans le Groupe 2 de la Nations League.

Regardez comment la Belgique a glané sa 11e victoire de rang pour lancer idéalement sa campagne.
Danemark 0-2 Belgique

La Belgique et l'Islande ont rendez-vous le mardi 8 septembre à 20h45 dans le Groupe 2 à Bruxelles.

Le match, minute par minute

Où voir l'UEFA Nations League ?

Groupes

Belgique
Gardiens : Casteels (Wolfsburg), Mignolet (Club Brugge), Van Crombrugge (Anderlecht)
Défenseurs : Alderweireld (Tottenham), Castagne (Atalanta), Denayer (Lyon), Dendoncker (Wolves), Mechele (Club Brugge), Meunier (Dortmund), Vertonghen (Benfica)
Milieux : De Bruyne (Manchester City), T. Hazard (Dortmund), Praet (Leicester), Tielemans (Leicester), Vanaken (Club Brugge), Witsel (Dortmund)
Attaquants : Batshuayi (Chelsea), Dimata (Anderlecht), Doku (Anderlecht), E. Hazard (Real Madrid), Lukaku (Inter), Mertens (Napoli), Trossard (Brighton), Verschaeren (Anderlecht)

Islande
Gardiens : Gunnarsson (Brentford), Halldórsson (Valur), Kristinsson (Olympiacos), Rúnarsson (Dijon)
Défenseurs : Árnason (Víkingur), Eyjólfsson (Levski Sofia), Fjóluson (unattached), Hermannsson (Brøndby), Ingason (PAOK), Magnússon (CSKA Moskva), Sampsted (Bodø/Glimt), Skúlason (Oostende)
Milieux : Anderson (Midtjylland), Baldursson (Bologna), Bjarnason (Brescia), Friðjónsson (Paderborn), Hallfreðsson (unattached), Pálsson (Darmstadt), Þorsteinsson (AGF), A Sigurðsson (CSKA Moskva), Traustason (Malmö)
Attaquants : Sigþórsson (AIK), Böðvarsson (Millwall), Guðmundsson (AZ), Friðjónsson (Aalesunds)

Rencontres précédentes

• La Belgique a remporté les 11 rencontres qu'elle a disputées contre l'Islande. Ses derniers succès sont des victoires 3-0 à l'extérieur et 2-0 à domicile dans l'UEFA Nations League 2018/19.

• L'Islande n'a pas marqué un seul but sur ses huit derniers matches de compétition face à la Belgique, depuis une défaite 5-2 à domicile en éliminatoires de la Coupe du Monde, en 1957.

Les mots des coaches

Roberto Martínez, Belgique
Le début de match était difficile pour nous [samedi lors de la victoire face au Danemark], mais mon équipe a parfaitement réagi. De l'Islande, j'attends la même performance [que face à l'Angleterre]; j'ai été surpris par leur organisation et le timing défensif de leur système. Ils défendent vraiment bien et nous devrons casser cette organisation si nous voulons faire la différence.

Erik Hamrén, Islande
C'est un match opposant le n°1 mondial au 39e donc tout le monde s'attend à une victoire belge. C'était déjà le cas lors de l'édition précédente de la Nations League il y a deux ans. Je ne peunse pas que nous avions mal joué mais nous avions perdu à deux reprises. Nous devons jouer comme une équipe, gérer les situations de un contre un et proposer quelque chose devant. En restant réaliste, nous meilleures chances de marquer reposent sur les contres.

Et ensuite

Angleterre-Belgique, le 11 octobre
Islande-Danemark, le 11 octobre