UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Espagne 1-2 France, les Bleus remettent ça en finale

Encore menés et encore vainqueurs, les Français piègent l'Espagne et remportent leur première Nations League à Milan.

La France brandit un nouveau trophée
La France brandit un nouveau trophée UEFA via Getty Images

Les Bleus succèdent au Portugal dans le court palmarès de la Nations League à l'issue d'une finale haletante, surtout dans sa seconde période.

Photos, stats, feuille de match

Après avoir fait le coup à la Belgique en demi-finale, les joueurs de Didier Deschamps ont aussi remporté leur deuxième match dans cette phase finale italienne après avoir été menés.

Les deux équipes ont débuté le match avec le système qui leur a permis de s'imposer dans la semaine. Dans la première période, une légère domination espagnole pouvait faire espérer les triples champions d'Europe, d'autant que Raphaël Varane et son expérience des grands matches devaient quitter le terrain sur blessure peu avant la pause.

Kylian Mbappé encore buteur et passeur décisif
Kylian Mbappé encore buteur et passeur décisifGetty Images

Cet espoir grandissait quand Theo Hernandez voyait sa frappe échouer sur la barre à la 64e minute et que dans la foulée Mikel Oyarzabal ouvrait le score. Comme à Turin il y a trois jours à la pause, on ne donnait alors pas cher de la tunique bleue. Mais comme à Turin il y a trois jours, cette équipe a refusé la défaite avec une rare détermination.

Elle en a été récompensée par la 34e but en bleu de Karim Benzema, deux minutes après l'ouverture du score, un enroulé en pleine lucarne. Le coup de grâce a été porté par Kylian Mbappé à dix minutes de la fin.

Homme du match : Karim Benzema (France).

Un but incroyable au moment crucial, mais aussi un travail de tous les instants sans ballon.
Robbie Keane, observateur technique de l'UEFA

Réactions

Luis Enrique, Espagne, sélectionneur
Indépendamment de l'adversaire ou de la situation, nous essayons toujours de jouer à notre manière - avec courage, en attaquant avec ambition. Alors ce soir, il ne s'agit pas tant de la douleur de la défaite que d'une pointe de tristesse parce que nous avons très bien joué.

Didier Deschamps flash (FR)
Didier Deschamps flash (FR)

Didier Deschamps, sélectionneur de la France
Je suis très fier et très heureux pour les joueurs. Nous avons été menés au score lors de ces deux matches. Aujourd'hui, nous avons égalisé rapidement après avoir été menés. Au-delà du talent que nous avons dans cette équipe, il y a aussi leur caractère et leur mentalité, et je suis très fier des joueurs.

Paul Pogba au micro de M6
On a mal commencé, on s’est fait dominer, on a dû réagir après un but. On doit faire mieux mais le résultat est là, il y a la victoire. Si c’est comme cela qu’on doit gagner, pourquoi pas, on continuera comme ça. C’est toujours bon d’aller chercher un trophée. On a joué une demi-finale contre une grosse équipe de Belgique, une finale contre une grosse équipe d’Espagne, mais on a su remonter la pente et gagner.

La frappe victorieuse de Karim Benzema
La frappe victorieuse de Karim BenzemaGetty Images

Karim Benzema au micro de M6
Sur un plan collectif et personnel c’est une soirée rêvée. J’avais vraiment envie de gagner un trophée avec l’équipe de France, maintenant c’est fait. C’était un match difficile, on a montré une force de caractère. Ne pas paniquer, patienter et attendre le bon moment, c’est ce qu’on a fait, c’est le signe des grandes équipes.

En stats

  • La France est invaincue lors de ses 25 derniers matches de compétition. Elle n'a fait mieux qu'une seule fois dans son histoire : entre septembre 1994 et mars 1999 (27).
  • Trois des six buts internationaux d'Oyarzabal pour l'Espagne ont été marqués en Ligue des Nations.
  • Antoine Griezmann est devenu le neuvième joueur à atteindre les 100 sélections pour la France.
  • La France a remporté ses cinq derniers matches de Ligue des Nations joués à l'extérieur.

Compos

Espagne : Unai Simón; Azpilicueta, Laporte, Eric García, Alonso; Gavi (Koke 75e), Busquets, Rodri (Fornals 84e); Sarabia (Pino 61e), Ferran Torres (Merino 84e), Oyarzabal

Geste du jour, Léo Dubois (France)
Geste du jour, Léo Dubois (France)

France : Lloris; Koundé, Varane (Upamecano 43e), Kimpembe; Pavard (Dubois 79e), Tchouaméni, Pogba, T Hernández; Griezmann (Veretout 90e); Mbappé, Benzema

Et ensuite

L'Espagne joue contre la Grèce dans les qualifications européennes le 11 novembre.

La France joue contre le Kazakhstan dans les qualifications européennes le 13 novembre et sera qualifiée pour la phase finale en cas de victoire.