UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Kairat Almaty confirme

Le Kairat Almaty a détrôné le FC Barcelona pour la 2e fois en trois ans au terme d'une phase finale passionnante et très suivie.

Regardez les temps forts de la finale 2015 à Lisbonne.
Kairat 3-2 Barcelone

Pour le gardien Higuita, ce titre compte plus encore que le précédent : "La première fois que nous avons été champions, certains ont dit que c'était juste de la chance. Aujourd'hui, on prouve le contraire." En 2013, d'aucuns avaient en effet affirmé que l'entraîneur Cacau avait pris ses adversaires par surprise en utilisant Higuita en joueur de champ. Cette fois-ci, personne ne pourra dire qu'il n'avait pas été prévenu.

Le Kairat a abordé cette phase finale avec 28 buts à son actif en trois matches du tour Élite, deux fois plus que tous les autres concurrents. En demies, il s'est imposé 7-4 face aux Russes de Dina. Face à lui en finale, il retrouvait les tenants du titre du FC Barcelona, vainqueurs de leur demi-finale 5-3 face à un Sporting Clube de Portugal soutenu par un public venu en nombre (12 076 supporters, un record), qui aura pu se consoler avec la troisième place du podium grâce à la victoire 8-3 face à Dina. Le Kairat quant à lui s'imposait 3-2 en finale.

Cacau : "Nous avons livré un match complet, et cette finale était un beau spectacle." Il aurait pu en dire autant de la phase finale, qui a attiré un record d'affluence, près de 30 000 personnes pour les 4 matches, dont les billets se sont vendus en quinze jours.

Wilde (Barcelone), sur la demi-finale face au Sporting : "J'ai joué de très nombreux matches mais je n'avais rien vu de pareil. Je tiens à féliciter le Sporting pour ce qu'il a montré ; pour le futsal, c'est magnifique."