UEFA Europa League, 3e journée

UEFA.com fait le point sur les équipes en forme à l'approche de la 3e journée, qui sera l'occasion de quelques retrouvailles.

Six points, six buts et aucun encaissé pour la Fiorentina
Six points, six buts et aucun encaissé pour la Fiorentina ©Getty Images

Six équipes ont réalisé un sans-faute lors des deux premières journées de la phase de groupes de l'UEFA Europa League tandis que sept autres courent encore après leur premier point.

Les FC Internazionale Milano, ACF Fiorentina et SSC Napoli, pensionnaires de Serie A, ont remporté leurs deux premiers matches. L'Inter et la Viola se sont également illustrés en n'encaissant pas le moindre but. Les Russes du FC Dinamo Moskva et les Ukrainiens du FC Dynamo Kyiv ne sont pas en reste avec deux victoires chacun. Plus étonnant, le Legia Warszawa a également engrangé six points et tentera d'enchaîner un nouveau succès 1-0 face au FC Metalist Kharkiv. Alors qu'ils avaient perdu leurs cinq premiers matches de phase de groupes l'an passé, les Polonais semblent cette fois plus motivés que jamais à l'idée de disputer la finale chez eux, à Varsovie.

En revanche, d'autres formations sont mal en point après deux journées : les HJK Helsinki, FC Astra Giurgiu, ŠK Slovan Bratislava, Rio Ave FC, FC Dinamo Minsk, Metalist et Panathinaikos FC. Pour leur prochain match, les Grecs devront se mesurer au PSV Eindhoven, seule équipe à avoir pris part aux six éditions de l'UEFA Europa League, dans une rencontre entre mal classés dans le Groupe E. Pour ne rien arranger, les Néerlandais seront opposés à l'attaquant suédois Marcus Berg, passé par le PSV lors de l'exercice 2010-11.

La situation sera encore plus compliquée pour le Slovan qui devra se mesurer à l'AC Sparta Praha. Les Slovaques font partie des trois équipes à avoir changé d'entraîneur après la deuxième journée, František Straka cédant sa place à son ancien coéquipier au Sparta, Jozef Chovanec. Les Tchèques sont quant à eux entraînés par Vitězslav Lavička qui avait remporté deux titres de champion national avec le Sparta aux côtés de Chovanec et Straka dans les années 1980. "C'est un derby, c'est super pour les supporters", confiait Chovanec. "J'ai passé de nombreuses années au Sparta, alors j'ai hâte de retrouver ce club."

Comme en UEFA Champions League, toutes les équipes opposées lors de la troisième journée (23 octobre) croiseront à nouveau le fer dès la journée suivante programmée le 6 novembre.