UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Gameiro tente "le bonus"

Son doublé qui envoie Séville en finale, Kevin Gameiro l'a inscrit sous l'œil du sélectionneur adjoint de l'équipe de France. De bon augure pour l'EURO ?

Gameiro aux anges
Gameiro aux anges

"C’est la récompense de tout un groupe", a humblement déclaré Kevin Gameiro après la qualification du FC Séville pour la finale de l’UEFA Europa League. Le Français avait pourtant de quoi pavaner après avoir marqué les deux premiers buts des Andalous pour leur donner la victoire face au Shakhtar Donetsk.

S’il a signé son deuxième doublé de la phase à élimination directe du tournoi, l'ancien joueur du PSG et de Strasbourg pense que c’est le collectif qui a triomphé jeudi soir.

"J’essaie de travailler pour mon équipe. On a un très bon groupe, avec de très bons joueurs qui travaillent aussi pour moi. Il y a vraiment un groupe homogène à Séville, c’est ce qui fait notre force."

©AFP/Getty Images

Ce groupe sévillan a maintenant deux finales à disputer, celle de Bâle le 18 mai face à Liverpool, et celle de Copa del Rey le 22 mai contre Barcelone. "On profite, on va travailler pour aller chercher quelque chose. C’est quelque chose de beau dans une carrière."

Sous l'œil de
Guy Stéphan

Mais surtout, l’ancien Lorientais, bientôt 29 ans, a réussi ces exploits sous l’œil de Guy Stéphan, l'adjoint du sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps.

À une semaine de l’annonce de la liste pour l’UEFA EURO 2016, il était bien inspiré, même s’il n’a pas attendu les demi-finales de l’Europa League pour se montrer, comme le prouvent ses 7 buts en 8 matches de cette compétition.

"Je travaille pour le club avant tout et je marque des buts. C’est le plus important", affirme l'attaquant qui compte déjà 8 sélections. "Après, si je peux avoir une sélection, (…) un petit bonus, pourquoi pas ? On verra bien. Ça fait trois ans que je suis ici (à Séville), trois ans qu’on va en finale". La même avec les Bleus au Stade de France le 10 juillet ?

 

Gameiro avec le trophée en 2014
Gameiro avec le trophée en 2014©Getty Images
En 2015, Gameiro avait déjà envoyé Séville en finale
En 2015, Gameiro avait déjà envoyé Séville en finale©AFP/Getty Images