UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Vitesse et Lokomotiv, un cocktail explosif

Après un match nul 4-4 face au Lokomotiv Plovdiv, au deuxième tour qualificatif aller, l'entraîneur du Vitesse Arnhem Fred Rutten resserre les boulons.

Le match aller en Bulgarie a accouché d'un formidable spectacle
Le match aller en Bulgarie a accouché d'un formidable spectacle ©Meridian Match

À quatre reprises, le Vitesse Arnhem a mené au score en Bulgarie face au PFC Lokomotiv Plovdiv 1936 au match aller, avant de voir les locaux revenir à hauteur, Tássio égalisant à 4-4 in extremis. C’est la 18e fois que l’on assiste à un nul 4-4 dans l’histoire des compétitions de clubs de l’UEFA. S’il est conscient d’avoir de grandes chances de se qualifier jeudi au troisième tour qualificatif de l’UEFA Europa League, l’entraîneur d’Arnhem Fred Rutten veut voir des progrès sur le terrain.

"Bien sûr je suis heureux qu’on ait marqué quatre buts, mais je ne suis pas satisfait du tout par notre défense. On a laissé filer le match. Parfois, on leur donnait le ballon. On voit souvent cela en phase de pré-saison.

En cas de qualification, le Vitesse pourrait retrouver au prochain tour le FC Anzhi Makhachkala de Guus Hiddink, victorieux du Budapest Honvéd FC 1-0 jeudi dernier. Rutten était l’assistant de Hiddink au PSV Eindhoven entre 2002 et 2006. Mais pour l’instant, il préfère penser au Lokomotiv.

"À Arnhem, ce sera plus posé", affirme le technicien. "On aura bénéficié d’une semaine de préparation supplémentaire. À l’aller, ça se voyait que le Lokomotiv était plus affûté. On veut se qualifier et terminer le travail face à nos fans."

Quant à l’entraîneur de Plovdiv Emil Velev, il n’en revient toujours pas. "Le match aller était fou. On aurait même pu marquer dans les dernières secondes, sur une occasion en or de Yordan Todorov. On s’était bien préparés pour ce match et on aurait dû ouvrir le score. Mais à chaque fois qu’on était menés, on est revenus. C’était vraiment incroyable."

 

 

Sélectionné pour vous