Beau retour de Ballack, Villarreal à la fête

Michael Ballack a marqué pour son retour à Leverkusen, qui a battu Simferopol (3-0), alors que Villarreal a remporté la plus large victoire de son histoire européenne contre Dniepropetrovsk (5-0), entre autres faits marquants.

Michael Ballack envoie des baisers au public pour un retour gagnant à la Bay Arena qu'il quitta voici huit ans
Michael Ballack envoie des baisers au public pour un retour gagnant à la Bay Arena qu'il quitta voici huit ans ©Getty Images

Les PFC CSKA Moskva, FC Porto, BV Borussia Dortmund, Villarreal CF et Bayer 04 Leverkusen ont été les grands gagnants de la soirée des barrages aller de l'UEFA Europa League. Le retour s'annonce plus problématique pour les Sporting Clube de Portugal, Liverpool FC, Galatasaray AŞ et PSV Eindhoven, de grands noms en danger.

Le carton de la soirée est pour les Espagnols de Villarreal qui égalent, aux dépens du FC Dnepr Mogilev, leur plus large victoire en Coupe d'Europe (6-1 contre le NAC Breda il y a un an en barrages retour). Le CSKA aurait pu faire aussi bien contre l'Anorthosis Famagusta FC si Vágner Love n'avait pas raté un penalty sur la fin (4-0).

Le Bayer 04 Leverkusen a allié l'efficacité à un brin d'émotion, avec le retour de Michael Ballack dans le stade où il a explosé entre 1999 et 2002. Entré à la pause, le joueur de 33 ans a marqué un penalty dans le temps additionnel face aux Ukrainiens du SC Tavriya Simferopol.

Pendant ce temps, la Juventus est allée battre le SK Sturm Graz 2-1 en Autriche, grâce à une tête d'Amauri dans le temps additionnel. Ancien adversaire de la Vieille Dame dans le championnat d'Italie, Mario Balotelli a marqué pour son premier match sous les couleurs du Manchester City FC. Un but important puisque c'était le seul de la soirée sur le terrain du FC Timişoara (Roumanie). Liverpool a gagné sur le même score à Anfield, face au Trabzonspor AŞ (but de Ryan Babel), mais Joe Cole a raté un penalty pour ses débuts en Red.

La journée a commencé avec une surprise respectable : la défaite du PSV sur le terrain du FC Sibir Novosibirsk (1-0). "On a eu de la chance en fin de match mais la réussite sourit à ceux qui en veulent le plus", a commenté l'entraîneur russe Igor Kriushenko.

Le FC BATE Borisov, ancien club de Kriushenko, est lui bien parti pour jouer à nouveau la phase de groupes, après une victoire 3-0 sur le CS Marítimo Funchal (Portugal), alors que le HNK Hajduk Split a été mené avant de battre le FC Unirea Urziceni 4-1.

Le Sporting est lui très mal engagé après une défaite à domicile 2-0 sur le Brøndby IF alors que le Galatasaray AŞ, vainqueur de la Coupe UEFA en 2000, risque de ne pas fêter longtemps les dix ans de son triomphe historique dans la compétition, le club stambouliote a été mené 2-0 chez le FC Karpaty Lviv. Milan Baroš a sauvé le Cim Bom Bom avec un doublé en seconde période.