Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Petrić veut le HSV en finale chez lui

L'attaquant de Hambourg Mladen Petrić espère vraiment avoir la chance de jouer la finale de l'UEFA Europa League sur son terrain mais il faudra d'abord battre le Fulham FC en demi-finale, jeudi.

Petrić veut le HSV en finale chez lui
Petrić veut le HSV en finale chez lui ©UEFA.com

La finale de la première UEFA Europa League va avoir lieu le 12 mai dans le stade du Hamburger SV. L'attaquant du club allemand Mladen Petrić n'a pas l'intention de laisser passer une telle occasion de jouer chez lui une grande finale. Mais avant, il faudra éliminer les Anglais du Fulham FC, jeudi. Voici les mots du meilleur buteur européen du club, qui sera absent pour cette rencontre.

L'élimination en demi-finale l'année dernière contre le Werder Bremen - Ce sera un match complètement différent. On n'avait vraiment pas eu de chance l'année dernière. On s'est fait éliminer mais moi, je pense que ce n'était pas forcément mérité. Mais bon, ça arrive. Si on veut s'améliorer, on ne devrait pas trop s'attarder sur les erreurs qu'on a commises là-bas. Je pense que sur le papier, on a une meilleure équipe aujourd'hui, avec plus de qualités. Et si on arrive à le montrer, j'espère que ça se passera mieux que la dernière fois.

Jouer une finale à domicile -Quelque part, ça ajoute de la pression mais de la pression positive. Quand tu as la chance de jouer une finale chez toi, ça te motive. Parce que si tu as l’occasion de jouer une finale dans ton stade, c’est totalement différent que de la jouer ailleurs. C’est pour ça qu'il y a de la pression mais aussi une énorme motivation.

Son partenaire en attaque, Ruud Van Nistelrooy - Jusqu'ici, tout se passe pour le mieux. Ce qui lui est arrivé (blessures à répétition) est malheureux puisqu'il était blessé pendant longtemps et il manquait de temps de jeu. Mais vous voyez qu'il s'améliore match après match et il retrouve petit à petit son meilleur niveau. Bien sûr, il a dû s'adapter à une nouvelle équipe et quand on y pense, du coup on se dit que ça marche bien pour lui.

Sa bicyclette contre le Standard de Liège - C'était un centre de la gauche d'Aogo. Tu n'as pas trop le temps de réfléchir, le ballon commençait à s'éloigner de moi et du but donc j'ai dû reculer et il n'y avait pas d'autre moyen de frapper au but. Et je n'avais pas trop le temps de réfléchir de toute façon donc j'ai fait confiance à mon instinct. J'ai tenté ma chance et ça a porté ses fruits. C'était un but très particulier. Marquer comme ça dans une compétition comme celle-ci et pas quand vous gagnez déjà 4-0 mais à un moment où ça compte vraiment... C'était un but très, très important pour moi.

Haut