Séville voit double

Séville tente de rejoindre le Real Madrid, seul club a avoir conservé la Coupe UEFA.

Le Sevilla FC pourrait devenir mercredi à Glasgow la deuxième équipe à conserver la Coupe UEFA, en cas de victoire dans la finale 100% espagnole qui l'opposera au RCD Espanyol à Hampden Park.

Double objectif
Les hommes de Juande Ramos sont les quatrièmes détenteurs du titre à atteindre la finale dans la compétition. Seul le Real Madrid CF a réussi la passe de deux. Les Merengues s'imposaient en 1985/86 et 1986/87. Si les Sévillans réitèrent la performance livrée contre le Middlesbrough FC à Eindhoven, l'an dernier, ils seront difficiles à battre.

Une démonstration
Luis Fabiano, Enzo Maresca (2) et Frédéric Kanouté avaient défait le club anglais pour décrocher le premier grand titre du club depuis 1948, à la plus grande joie de leurs bruyants supporteurs. Ceux-ci débarqueront en nombre à Hampden Park alors que les joueurs de Ramos restent en lice dans trois compétitions après avoir remporté la Super Coupe de l'UEFA.

Stabilité
Le groupe andalou a plusieurs fois frôlé l'élimination. Notamment après la défaite 1-0 face au CA Osasuna en demi-finales. Le renversement de situation au match retour et la victoire 2-0 sont un signe de la maturité qui caractérise un groupe soudé qui monte en puissance au fil de la saison. La stabilité a joué un rôle essentiel. Sept joueurs présents dans le onze de base victorieux face à Middlesbrough en mai dernier étaient alignés face à Osasuna à l'Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán.

Bon ou mauvais présage ?
La stabilité n'est pas gage de succès. L'équipe du VfL Borussia Mönchengladbach qui a disputé la finale 1979/80 face à l'Eintracht Frankfurt n'avait que peu changé par rapport à celle qui avait décroché le trophée la saison précédente. Pourtant, ces mêmes joueurs n'ont pu conserver l'avantage conquis au match aller (3-2) et s'inclinaient aux buts à l'extérieur. Quatre ans plus tard, le RSC Anderlecht était à deux doigts de conserver sa couronne, s'inclinant 4-3 aux tirs au but face au Tottenham Hotspur FC. Les deux saisons suivantes furent finalement remportées par les Madrilènes.