Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Séville voit double

Séville tente de rejoindre le Real Madrid, seul club a avoir conservé la Coupe UEFA.

Le Sevilla FC pourrait devenir mercredi à Glasgow la deuxième équipe à conserver la Coupe UEFA, en cas de victoire dans la finale 100% espagnole qui l'opposera au RCD Espanyol à Hampden Park.

Double objectif
Les hommes de Juande Ramos sont les quatrièmes détenteurs du titre à atteindre la finale dans la compétition. Seul le Real Madrid CF a réussi la passe de deux. Les Merengues s'imposaient en 1985/86 et 1986/87. Si les Sévillans réitèrent la performance livrée contre le Middlesbrough FC à Eindhoven, l'an dernier, ils seront difficiles à battre.

Une démonstration
Luis Fabiano, Enzo Maresca (2) et Frédéric Kanouté avaient défait le club anglais pour décrocher le premier grand titre du club depuis 1948, à la plus grande joie de leurs bruyants supporteurs. Ceux-ci débarqueront en nombre à Hampden Park alors que les joueurs de Ramos restent en lice dans trois compétitions après avoir remporté la Super Coupe de l'UEFA.

Stabilité
Le groupe andalou a plusieurs fois frôlé l'élimination. Notamment après la défaite 1-0 face au CA Osasuna en demi-finales. Le renversement de situation au match retour et la victoire 2-0 sont un signe de la maturité qui caractérise un groupe soudé qui monte en puissance au fil de la saison. La stabilité a joué un rôle essentiel. Sept joueurs présents dans le onze de base victorieux face à Middlesbrough en mai dernier étaient alignés face à Osasuna à l'Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán.

Bon ou mauvais présage ?
La stabilité n'est pas gage de succès. L'équipe du VfL Borussia Mönchengladbach qui a disputé la finale 1979/80 face à l'Eintracht Frankfurt n'avait que peu changé par rapport à celle qui avait décroché le trophée la saison précédente. Pourtant, ces mêmes joueurs n'ont pu conserver l'avantage conquis au match aller (3-2) et s'inclinaient aux buts à l'extérieur. Quatre ans plus tard, le RSC Anderlecht était à deux doigts de conserver sa couronne, s'inclinant 4-3 aux tirs au but face au Tottenham Hotspur FC. Les deux saisons suivantes furent finalement remportées par les Madrilènes.

Haut