Le site officiel du football européen

La France fonce vers l'Allemagne

Publié: Dimanche, 3 juillet 2016, 22.48HEC
France 5-2 Islande
Les Bleus ont fait le travail en première période et se sont qualifiés pour les demi-finales contre l'Allemagne.
par Emma Hingant au Stade de France

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

FranceIslande

Buts marqués5
 
2
Possession (%)59
 
41
Nombre de tirs 15
 
11
cadrés8
 
5
non cadrés4
 
6
Tirs contrés3
 
0
sur le poteau0
 
0
Corners4
 
4
Hors-jeu1
 
0
Cartons jaunes1
 
1
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises8
 
11
Fautes subies10
 
8

Classements

Publié: Dimanche, 3 juillet 2016, 22.48HEC

La France fonce vers l'Allemagne

France 5-2 Islande
Les Bleus ont fait le travail en première période et se sont qualifiés pour les demi-finales contre l'Allemagne.

  • La France affrontera l'Allemagne à Marseille en demi-finale jeudi
  • La France, première équipe à marquer quatre buts en une période dans l'histoire de l'EURO
  • Giroud (2), Pogba, Payet et Griezmann ont marqué
  • Griezmann est meilleur buteur de l'EURO 2016

La France a assuré sa qualification pour les demi-finales de l’UEFA EURO 2016 en écartant l'Islande. Ce sera jeudi contre l’Allemagne au stade Vélodrome de Marseille.

Ils nous avaient habitués à faire souffrir le peuple français, à marquer au bout du bout avant de le délivrer. Cette fois au Stade de France, même s’ils réalisaient une entame de jeu timorée et laissaient les Islandais se procurer la première occasion – par Gylfi Sigurdsson qui écrasait trop sa frappe pour inquiéter Lloris – ils convertissaient leur première véritable tentative.

Sur une longue passe de Blaise Matuidi depuis sa moitié de terrain, Olivier Giroud frappait en force pour faire glisser le ballon sous les jambes de Hannes Halldórsson (1-0, 12e). Les Tricolores, se souvenant peut-être que l’Angleterre aussi avait mené au score en huitième de finale, se remettaient en besogne et huit minutes plus tard, Griezmann tirait un corner que Paul Pogba, lancé, reprenait de la tête en sautant plus haut que Jón Bödvarsson. Son premier but en bleu depuis octobre 2014 (2-0, 20e).

Les protégés de Didier Deschamps se mettaient définitivement à l’abri avant la pause en inscrivant deux buts coup sur coup. Griezmann, servi en déviation par Giroud de la tête, passait en retrait pour Payet qui frappait à ras de terre. Le tout venu sur un centre de la droite de Sagna (3-0, 43e). Double passeur décisif, l’attaquant de l’Atlético devenait buteur à son tour. Laurent Koscielny l’envoyait en profondeur et même si Giroud déviait le ballon d’un chouia, "Grizi" trompait Halldórsson d’un piqué parfaitement dosé (4-0, 45e). Saint-Denis pouvait exulter.

La France devenait ainsi la première équipe à inscrire quatre buts en première période dans l’histoire de l’EURO. Avec quatre buteurs différents. Les réalisations de Kolbeinn Sigthórsson et de Birkir Bjarnason en deuxième période ne changeaient pas la donne ce soir-là, mais aura l’équivalent d’une piqûre de rappel avant d’affronter les champions du monde en demi-finale. La défense française restait en effet amorphe, une première fois devant la vitesse du Nantais sur un centre de Sigurdsson à droite, puis sur la tête du joueur du FC Bâle sur un centre de la gauche.

Pour s'éviter une fin de match délicate, les Bleus avaient entre-temps repris leur avance grâce à Giroud de la tête, sur un coup franc de Payet (5-1, 59e). Au moins en attaque, tout s’est presque bien passé. Il faudra peaufiner les automatismes en défense si jamais Samuel Umtiti, première sélection, est reconduit contre l’Allemagne.

Mis à jour le: 15/07/16 19.03HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000449/match=2017904/postmatch/report/index.html#la+france+fonce+vers+lallemagne