Le site officiel du football européen

Un baptême de feu pour l'Islande

Publié: Mardi, 14 juin 2016, 21.58HEC
Portugal - Islande 1-1
Les Islandais, petits poucets de la compétition, ont tenu tête dans le jeu et au tableau d'affichage à la star Ronaldo et ses partenaires.
par Sylvain Lartaud
de Stade Geoffroy-Guichard

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...

Statistiques des matches

PortugalIslande

Buts marqués1
 
1
Possession (%)66
 
34
Nombre de tirs 27
 
4
cadrés10
 
4
non cadrés7
 
0
Tirs contrés10
 
0
sur le poteau0
 
0
Corners11
 
2
Hors-jeu3
 
2
Cartons jaunes0
2
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises9
 
17
Fautes subies16
 
9

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 17/11/2017 10:11 HEC
SSI Err
Publié: Mardi, 14 juin 2016, 21.58HEC

Un baptême de feu pour l'Islande

Portugal - Islande 1-1
Les Islandais, petits poucets de la compétition, ont tenu tête dans le jeu et au tableau d'affichage à la star Ronaldo et ses partenaires.

L'Islande, premier match dans un EURO, premier but, premier point. Voilà comment on pourrait résumer ce Portugal - Islande même si c’est un peu raccourci tellement il convient de mettre en avant l’incroyable débauche d’énergie des Vikings pour accrocher ce résultat pour leurs débuts dans un EURO. Le petit poucet ne s'en est pas laissé compter et pour son baptême, l’île de glace a réussi un baptême du feu.

Le capitaine Gunnarsson et ses partenaires ont résisté à l’ouverture du score, à la demi-heure, logique à ce moment-là, du Portugal tant les Lusitaniens se montraient de plus en plus dangereux au fil des minutes et étaient maîtres du match. Nani a repris au premier poteau un centre d’André Gomes après un mouvement côté droit avec Vieirinha.

Mais dès la reprise, les Islandais sont parvenus à égaliser par Bjarnason (50e), qui avait déjà brillé avec son club du FC Bâle contre l'AS SAint-Étienne en Europa League en février dernier sur cette pelouse. Le milieu offensif gauche aux longs cheveux blonds se trouvait à point nommé, complètement oublié par la défense portugaise, pour reprendre à bout portant un centre de Gudmundsson.

Le Portugal a commencé à se prendre en main mais ni la tentative de Quaresma (77e minute), ni celle de Ronaldo (85e), n’a trompé la vigilance du gardien Halldórsson. Portés par près de 10 000 supporters bruyants et heureux d’être là, les Islandais étaient même à deux doigts d’un incroyable exploit quand Finnbogason a mis Rui Patricio à contribution (86e). Les fans de l’île de glace sont restés longtemps dans les travées de Geoffroy-Guichard pour célébrer ce résultat. Qui demande une suite, bien sûr, le 18 juin contre la Hongrie, vainqueur de son premier match.

Mis à jour le: 14/07/16 20.13HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000448/match=2017959/postmatch/report/index.html#un+bapteme+pour+lislande