Le site officiel du football européen

Coup de tonnerre à Bordeaux

Publié: Mardi, 21 juin 2016, 9.58HEC
Croatie 2-1 Espagne
D'enthousiasmants Croates ont fait tomber la Roja d'Iniesta, lui subtilisant du même coup la première place du Groupe D.
par Lawrence Leenhardt, au stade de Bordeaux

Statistiques des matches

CroatieEspagne

Buts marqués2
 
1
Possession (%)40
 
60
Nombre de tirs 13
 
15
cadrés4
 
3
non cadrés7
 
6
Tirs contrés2
 
6
sur le poteau1
 
0
Corners3
 
7
Hors-jeu1
 
1
Cartons jaunes4
 
0
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises10
 
11
Fautes subies11
 
10

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 17/11/2017 10:11 HEC
SSI Err
Publié: Mardi, 21 juin 2016, 9.58HEC

Coup de tonnerre à Bordeaux

Croatie 2-1 Espagne
D'enthousiasmants Croates ont fait tomber la Roja d'Iniesta, lui subtilisant du même coup la première place du Groupe D.

  • En ouvrant le score, Morata rejoint Gareth Bale au classement des buteurs (3 réalisations)
  • Kalinić a inscrit peut-être le but le plus spectaculaire de cet EURO
  • L'Espagne a encaissé ses deux premiers buts de la compétition
  • La Croatie réussit le coup de l'EURO en chipant la première place à l'Espagne dans les cinq dernières minutes
  • Première du Groupe D, elle jouera face à un troisième à Lille dimanche à 18 heures
  • L'Espagne, deuxième, rencontrera l'Italie à 18 heures lundi au Stade de France
  • L'Homme du match : Ivan Perišić

Il n'aura fallu que sept minutes à la Roja pour ouvrir le score sur un but d'école typiquement espagnol. Une action initiée par Busquets, au cours de laquelle Andrés Iniesta, Cesc Fàbregas, David Silva, encore Fàbregas puis Álvaro Morata vont donner le tournis aux défenseurs croates. Le redoublement de passes, courtes et à ras de terre bien sûr, entre les trois derniers acteurs est magistral. Morata est à la conclusion pour marquer son troisième but, ce qui le place à égalité avec Gareth Bale en tête du classement de cet EURO.

Si les Croates marquent le coup, ils parviennent à tenir bon face à une Espagne qui joue sans trop forcer. Après avoir trouvé des espaces côté droit, c'est finalement Perišić, qui de la gauche, fait la différence devant Juanfran pour adresser un superbe centre. Ivan Rakitić est trop court mais Kalinić réussit le geste idéal : en pleine course, il est face au ballon et sur une inspiration magique, tente une talonnade aérienne qui surprend De Gea. À quelques secondes de la mi-temps, les Croates sont relancés.

Quand Sergio Ramos manque son pénalty, à la 72e minute, il ne se doute pas forcément des conséquences. L'Espagne s'est montrée moins dangereuse, a un peu géré. Trop ? Les Croates n'ont jamais renoncé et se sont montrés tranchants dans leurs contres. C'est depuis sa surface de réparation que l'action croate s'amorce. En deux passes, Kalinić récupère le ballon au milieu, lance un Perišić énorme comme pendant toute la rencontre, qui trouve l'espace dans un trou de souris. Ils ont réussi ! Les tenants des deux dernières éditions de l'EURO s'inclinent pour la première fois en phase finale depuis le 20 juin 2004 (1-0 face au Portugal) après avoir également encaissé leur premier but depuis le 10 juin 2012 !

Mis à jour le: 11/07/17 15.54HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000448/match=2017899/postmatch/report/index.html#coup+tonnerre+bordeaux