Le site officiel du football européen

Danois et Allemands veulent continuer

Publié: Samedi, 16 juin 2012, 19.22HEC
L'Allemagne et le Danemark vont tout faire pour ne pas être les premières victimes du "groupe de la mort" de l'UEFA EURO 2012. Ils visent les quarts.
par John Atkin
de Arena Lviv
Danois et Allemands veulent continuer
Le sélectionneur de l'Allemagne Joachim Löw ©Getty Images
Publié: Samedi, 16 juin 2012, 19.22HEC

Danois et Allemands veulent continuer

L'Allemagne et le Danemark vont tout faire pour ne pas être les premières victimes du "groupe de la mort" de l'UEFA EURO 2012. Ils visent les quarts.

L'Allemagne a bien démarré son EURO en gagnant ses deux premiers matches en Pologne et en Ukraine. Elle est d'ailleurs la seule dans ce cas. Impressionnant mais pas suffisant pour valider son billet pour les quarts de finale. Pour cela, elle devra faire attention au Danemark.

Le "groupe de la mort" de l'UEFA EURO 2012 n'a encore fait aucune victime mais attention : dimanche, il aura emporté deux nations. Après des victoires impressionnantes contre le Portugal et les Pays-Bas, l'Allemagne de Joachim Löw reste concentrée. Le sélectionneur n'a par exemple aucune intention de laisser au repos ses joueurs à Lviv.

"Nous ne sommes pas encore qualifiés", rappelle-t-il. "Ce sera un match difficile car le Danemark espère aussi passer en quarts. Ceux qui ont vu les Danois comme outsiders avant le tournoi avaient tort. Nous savions qu'ils seraient dangereux et nous n'allons certainement pas les sous-estimer. Si j'apporte des changements, c'est pour le bien de l'équipe."

Il devra en faire au moins un puisque l'arrière droit Jérôme Boateng est suspendu. D'ailleurs, Benedikt Höwedes et Lars Bender se bousculent au portillon pour le remplacer. De l'autre côté du ring, Dennis Rommedahl, buteur dans le nul 2-2 amical lors de la dernière rencontre entre les deux équipes en août 2010, est forfait en raison d'un problème aux ischio-jambiers. Tobias Mikkelsen devrait le remplacer tandis que Niki Zimling s'est remis d'une contracture au mollet.

Morten Olsen, lui, a dû rassembler les troupes après la défaite in extremis contre le Portugal, mercredi. "Au cours de la semaine passée, nous avons connu deux vestiaires, un euphorique et un bien sombre. C'est entrer dans le premier que nous voulons."

"Nous sommes dans un groupe ne contenant que des grandes équipes et les matches jusqu'à présent l'ont démontré", poursuit le sélectionneur danois dont l'équipe doit gagner pour se qualifier. "Le groupe est équilibré. Nous avons peut-être créé une petite surprise et les Néerlandais ont été les plus décevants mais le Portugal leur a lancé une bouée de secours avec leur but en fin de partie (contre le Danemark). Sans cela, les Pays-Bas seraient en train de faire leurs valises."

Dans tous les cas, ni Olsen ni Löw ne comptent attendre un résultat favorable à Kharkiv. Et surtout, Löw aimerait refermer la plaie de la finale du Championnat d'Europe de l'UEFA d'il y a 20 ans. Les outsiders danois avaient gagné 2-0 en 1992.

Mis à jour le: 17/06/12 6.05HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15172/match=2003338/prematch/preview/index.html#ils+veulent+continuer