Le site officiel du football européen

La Russie frappe fort d'entrée

Publié: Vendredi, 8 juin 2012, 23.45HEC
Russie 4-1 République tchèque 
Les Tchèques ont pris l'eau à Wroclaw. Submergés par le réalisme des Russes.
par David Valverde
La Russie frappe fort d'entrée
Alan Dzagoev est félicité par ses coéquipiers ©AFP/Getty Images

Statistiques des matches

RussieRép. tchèque

Buts marqués4
 
1
Possession (%)49
 
51
Nombre de tirs 17
 
16
Tirs cadrés7
 
10
Tirs non cadrés10
 
6
Tirs arrêtés2
 
4
Tirs sur les poteaux1
 
0
Corners3
 
5
Hors-jeu2
 
4
Cartons jaunes0
 
0
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises13
 
15
Fautes subies15
 
13

Classements

Légende :

J: Joués   
pts: Points   
Mis à jour le: 21/11/2017 14:46 HEC
Publié: Vendredi, 8 juin 2012, 23.45HEC

La Russie frappe fort d'entrée

Russie 4-1 République tchèque 
Les Tchèques ont pris l'eau à Wroclaw. Submergés par le réalisme des Russes.

La Russie a frappé un grand coup en faisant exploser la défense de la République tchèque au terme d'une rencontre qu'elle aura globalement maîtrisé malgré une réduction du score après la pause, dans le première journée de l'UEFA EURO 2012.

Il faudra, au moins, compter sur elle pour sortir de ce Groupe A. Les supporters russes auront sans doute eu l'impression de retrouver l'envie, le rythme et le réalisme de leur équipe nationale qu'ils avaient découvert en 2008 en Autriche et en Suisse. La Russie avait alors atteint les demi-finales de l'EURO.

Pourtant, c'était bien les Tchèques qui réalisaient la meilleure entame de match en campant dans la moitié de terrain russe. Les hommes de Dick Advocaat avaient la bonne idée de laisser passer l'orage et de procéder en contres. C'est sur l'un d'eux que les Rouges ouvraient la marque. De son côté droit Konstantin Zyryanov adressait un long centre à l'opposé pour la tête croisée d'Aleksandr Kerzhakov qui allait mourir sur le poteau. Le ballon revenait sympathiquement dans les pieds d'Alan Dzagoev lancé dans l'axe de la surface (1-0, 15e).

Dès lors, les Tchèques manquaient d'air et semblaient ne pas savoir quoi faire pour reprendre le dessus psychologiquement. Dzagoev était même tout près de s'offrir un doublé en se présentant face à Petr Čech (19e). Le Russe manquait la cible, lui qui avait terminé co-meilleur buteur de sa formation au terme des qualifications avec 4 buts (à égalité avec Roman Pavlyuchenko). La domination russe étaient concrétisée à la 33e par un éclair de génie d'Andrey Arshavin. Celui qui appartient toujours à l'Arsenal FC mais a retrouvé sa vitalité au FC Zenit St Petersburg trouvait Roman Shirokov d'une passe lumineuse dans le trafic, en pleine surface. L'offrande était trop belle pour la gâcher (2-0, 24e).

Après la pause, l'espoir revenait chez les hommes de Michal Bílek lorsque Jaroslav Plašil était laissé sans marquage dans l'axe et avait tout le temps d'ajuster sa passe en direction de Václav Pilař qui concluait avec sang-froid (2-1, 52e). On pensait à un retour, mais la Russie digérait cette réduction du score sans trop de mal malgré la maladresse d'Aleksandr Kerzhakov remplacé par Roman Pavlyuchenko à un quart d'heure du terme. Le grand blond avec des crampons noirs voyait d'abord Dzagoev s'offrir un doublé au terme d'une action d'école (3-1, 79e). Puis il se chargeait d'alourdir la note en s'amusant avec son défenseur à l'entrée de la surface pour allumer Čech (4-1, 82e).

La Russie prend donc la tête de ce Groupe A à la faveur du match nul dans l'autre rencontre. Les demi-finalistes de l'édition 2008 poursuivent leur série d'invincibilité. Cela fait maintenant 15 matches qu'ils n'ont pas connu la défaite. Avec une telle puissance de frappe offensive, cela pourrait bien durer quelques rencontres.

Mis à jour le: 10/06/12 0.16HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2012/matches/round=15172/match=2003320/postmatch/report/index.html#la+russie+fort+dentree

Composition

Russie

Russie

République tchèque

Rép. tchèque

16
MalafeevVyacheslav Malafeev (GA)
1
ČechPetr Čech (GA)
2
AnyukovAleksandr Anyukov
2
Gebre SelassieTheodor Gebre Selassie
4
IgnashevichSergei Ignashevich
3
KadlecMichal Kadlec
5
ZhirkovYuri Zhirkov
5
HubníkRoman Hubník
6
ShirokovRoman Shirokov
Goal24
6
SivokTomáš Sivok
7
DenisovIgor Denisov
9
RezekJan Rezek
Substitution46
8
ZyryanovKonstantin Zyryanov
10
RosickýTomáš Rosický (C)
10
ArshavinAndrey Arshavin (C)
13
PlašilJaroslav Plašil
11
A. KerzhakovAleksandr Kerzhakov
Substitution73
14
PilařVáclav Pilař
Goal52
12
A. BerezutskiAleksei Berezutski
15
BarošMilan Baroš
Substitution85
17
DzagoevAlan Dzagoev
Goal15
Goal79
Substitution84
19
JiráčekPetr Jiráček
Substitution76

Remplaçants

1
AkinfeevIgor Akinfeev (GA)
16
LaštůvkaJan Laštůvka (GA)
13
ShuninAnton Shunin (GA)
23
DrobnýJaroslav Drobný (GA)
3
SharonovRoman Sharonov
4
SuchýMarek Suchý
9
IzmailovMarat Izmailov
7
NecidTomáš Necid
14
PavlyuchenkoRoman Pavlyuchenko
Substitution73
Goal82
8
LimberskýDavid Limberský
15
D. KombarovDmitri Kombarov
11
PetrželaMilan Petržela
Substitution76
18
KokorinAleksandr Kokorin
Substitution84
12
RajtoralFrantišek Rajtoral
19
GranatVladimir Granat
17
HübschmanTomáš Hübschman
Substitution46
20
PogrebnyakPavel Pogrebnyak
18
KolářDaniel Kolář
21
NababkinKirill Nababkin
20
PekhartTomáš Pekhart
22
GlushakovDenis Glushakov
21
LafataDavid Lafata
Substitution85
23
SemshovIgor Semshov
22
DaridaVladimír Darida

Entraîneur

Dick Advocaat (NED) Michal Bílek (CZE)

Arbitre

Howard Webb (ENG)

Arbitres assistants

Michael Mullarkey (ENG), Peter Kirkup (ENG)

Quatrième arbitre

Manuel De Sousa (POR)

Arbitres assistants supplémentaires

Martin Atkinson (ENG), Mark Clattenburg (ENG)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement