Le site officiel du football européen

L'Espagne sur le fil

Publié: Dimanche, 15 juin 2008, 0.58HEC
Suède 1-2 Espagne
Un but dans les dernières secondes signé David Villa offre la qualification à l'Espagne.
par Christian Châtelet
L'Espagne sur le fil
Spain celebration ©Getty Images

Statistiques des matches

SuèdeEspagne

Buts marqués1
 
2
Tirs cadrés2
 
10
Tirs non cadrés5
 
3
Corners0
7
Fautes commises20
 
15
Cartons jaunes1
 
1
Cartons rouges0
 
0

Classements

Mis à jour le: 27/06/2012 12:17 HEC

Légende :

J: Joué(s)   
pts: Points   
Publié: Dimanche, 15 juin 2008, 0.58HEC

L'Espagne sur le fil

Suède 1-2 Espagne
Un but dans les dernières secondes signé David Villa offre la qualification à l'Espagne.

Un but dans les dernières secondes signé David Villa offre la qualification et la première place à l'Espagne qui a dominé la partie, dans le Groupe D de l'UEFA EURO 2008 et s'est imposée au Stadion Tivoli Neu contre la Suède (2-1).

La seconde période a pourtant paru longtemps bouchée pour les leaders du groupe tenus en échec par un but en solo de Zlatan Ibrahimović dans la première période qui annihilait celui de Fernando Torres dans la fraîcheur alpine. Mais Villa, auteur d'un triplé contre la Russie lors du premier match, a surgi sur une passe de Joan Capdevila pour offrir les trois points.

Effrayants collectivement lors de leur victoire sur la Russie il y a quatre jours (4-1), les joueurs de Luis Aragonés écrasaient le champignon d'entrée face aux tombeurs des champions grecs, étouffant la défense adverse, privée de Niclas Alexandersson, blessé. Au bout d'un quart d'heure, Andreas Isaksson s'avouait vaincu : David Silva délivrait un centre court devant le but, Fernando Torres se jetait et contrait le ballon d'une soudaine extension pour l'ouverture du score.

Cueillis presque à froid, les coéquipiers d'Olof Mellberg ne tardaient pas à retrouver leurs esprits, avec trois attaquants de métier menés par les 36 ans d'Henrik Larsson, ils se procuraient rapidement quelques occasions avant que Zlatan concrétise la première qui se présentait à lui. Sur un centre de Fredrick Stoor, l'attaquant du FC Internazionale Milano résistait à la charge de Ramos, dos au but, puis parvenait à se retourner et à frapper à ras de terre pour son 20e but en sélection. Iker Casillas touchait le ballon sans l'empêcher d'entrer dans ses filets. Entre les deux buts, l'Espagne avait perdu son capitaine Carles Puyol sur blessure, semble-t-il.

À la reprise, côté suédois, c'est Zlatan qui n'était pas sur le terrain. Le buteur, de retour d'une blessure au genou, était ménagé. La décision de Lagerbäck, combinée aux changements en milieu de terrain effectués par Aragonés, avait pour conséquence la reprise de la domination espagnole. Le 4-3-3 de la Roja attaquait par vagues la forteresse scandinave. David Silva butait deux fois coup sur coup sur Isaksson, qui faisait rempart de son corps.

Les Espagnols continuaient à pousser sans se décourager et ils en étaient récompensés à la 92e minute, quand Joan Capdevila servait sur 60m Villa. L'attaquant du Valencia CF filait au but et trompait Isaksson du plat du pied. C'est le quatrième but dans la compétition de l'Espagnol qui reprend seul la tête du classement des meilleurs marqueurs de la compétition.

Mis à jour le: 02/02/12 21.39HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2008/matches/round=15093/match=300697/postmatch/report/index.html#lespagne