Quarts de finale - 24/06/2000 - 18:00HEC (18:00 heure locale) - Amsterdam ArenA - Amsterdam
0-2
 

Turquie - Portugal 0-2 - 24/06/2000 - Page du match - UEFA EURO 2000

Le site officiel du football européen

Le Portugal à la brésilienne

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.11HEC
Turquie 0-2 Portugal
Nuno Gomes a marqué deux buts pour mettre au cas où la Turquie réduite à dix.
Le Portugal à la brésilienne
Nuno Gomes (Portugal) ©Getty Images

Statistiques des matches

TurquiePortugal

Buts marqués0
2
Cartons jaunes3
 
5
Cartons rouges1
 
0

Classements

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.11HEC

Le Portugal à la brésilienne

Turquie 0-2 Portugal
Nuno Gomes a marqué deux buts pour mettre au cas où la Turquie réduite à dix.

Le Portugal a déployé tout son talent offensif pour disposer aisément de la Turquie dans le premier quart de finale de l'UEFA EURO 2000, disputé à l'Amsterdam ArenA, s'assurant au passage une place en demi-finales.

Les deux buts lusitaniens ont été marqués par l'attaquant Nuno Gomes alors que le défenseur turc Alpay Özalan a été exclu à la 29e minute pour une brutalité sur Fernando Couto. Les Turcs ont également manqué un penalty ; par Arif Erdem, qui leur aurait permis d'égaliser juste avant la pause.

Hakan Sükür s'est remis à temps des soucis de blessure qui avaient mais sa participation en doute. De son côté, le sélectionneur ibère a aligné d'entrée Sergio Conceição après son superbe triplé face à l'Allemagne et il a donné sa préférence à Costinha au détriment de Vidigal à la récupération. Le Portugal est entré rapidement dans la partie, faisant bien tourner le ballon avec Luís Figo et Rui Costa, toujours prêts à créer le danger dans la défense adverse. Cependant, la première occasion est turque, Ökan Buruk effectuant une tête manquant à la fois de puissance et de direction.

Figo a débuté la partie sur le flanc gauche, laissant Rui Costa le soin de lancer les assauts sur le côté gauche. Au fur et à mesure que le Portugal prenait le contrôle du jeu, la star de Barcelone venait jouer de plus en plus dans l'axe, combinant avec des coéquipiers ou surgissant pour mystifier un opposant avec l'un de ses coups de génie. Son centre de la 8e minute passe d'ailleurs à quelques centimètres de Nuno Gomes.

La Turquie se démène pour tenter de récupérer le ballon, principalement par l'intermédiaire d'Okan, mais elle ne parvient qu'à espacer légèrement les déferlantes lusitaniennes. Encore une fois, ceux-ci pratiquent un football offensif et esthétique et se lancent volontiers à l'attaque depuis toutes les positions. Un centre de Figo échoue sur le second poteau de Rüstu Reçber, qui suit le ballon s'éloigner d'un regard inquiet. Plus tard, une superbe action impliquant cinq Portugais aboutit à une frappe de Rui Costa, qui voit son ballon bloqué par le portier turc.

À la 19e minute, Figo tire un corner qui amène la meilleure occasion du match jusque là : le ballon ricoche sur un défenseur turc, mettant Costinha dans une situation idéale pour ouvrir la marque, mais le joueur monégasque ne peut contrôler le ballon assez rapidement et laisse le temps à Rüstu de se replacer pour sortir le ballon d'un superbe arrêt.

Un coup franc d'Ögun permet à Hakan Sükür de s'élever, mais la tête de l'attaquant turc n'inquiète pas Vítor Baía. Cette occasion isolée montre que les Turcs commencent enfin à s'imposer.

Les minutes qui suivent vont mettre fin à ce regain d'énergie. Monté dans la surface adverse pour un corner, Alpay Özalan se frictionne avec Fernando Couto et lui donne un coup de poing alors que les deux joueurs sont à terre. L'arbitre voit rouge, exclut le défenseur turc et sort dans les dix minutes qui suivent divers cartons jaunes, à Okan ainsi qu'à quatre joueurs portugais. Les esprits s'échauffent.

Après cette poussée d'adrénaline, le Portugal inscrit le but qu'il méritait à la 44e minute. Rui Costa et Figo combinent bien sur la droite et Nuno Gomes place un superbe coup de tête qui donne l'avantage aux siens. Mais la première mi-temps réserve encore des émotions aux supporters puisqu'un penalty est accordé aux Turcs, Couto ayant renversé Arif Erdem dans la surface. Cependant, l'attaquant de Galatasaray n'arrive pas à se faire justice, son tir raté étant arrêté par Vítor Baía.

Le plus clair de la seconde période se déroule dans la moitié de terrain turque, les Portugais faisant souvent la différence. Ils portent du reste le score à 2-0 à la 56e minute, quand Figo se débarrasse d'un défenseur sur le flanc droit avant d'adresser un joli centre à Nuno Gomes, qui inscrit son deuxième but de la soirée.

La jeune star de Benfica aurait pu ajouter deux, voire trois buts à son compteur, la Turquie se montrant incapable d'endiguer les attaques lusitaniennes. Ce ne fut pas le cas, mais le Portugal remporte toutefois une confortable victoire.

Mis à jour le: 01/02/12 12.16HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2000/matches/round=1459/match=65179/postmatch/report/index.html#la+turquie+punie