Le site officiel du football européen

Un doublé de Sükür assomme la Belgique

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.02HEC
Turquie 2-0 Belgique
Les organisateurs sont éliminés par un doublé signé Hakan Şükür. La Turquie continue.
Un doublé de Sükür assomme la Belgique
Hakan Şükür restera l'homme qui a éliminé les co-organisateurs belges ©Getty Images
Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 12.02HEC

Un doublé de Sükür assomme la Belgique

Turquie 2-0 Belgique
Les organisateurs sont éliminés par un doublé signé Hakan Şükür. La Turquie continue.

La Belgique, co-organisatrice de l'UEFA EURO 2000, se retrouve éliminée alors qu'elle n'avait besoin que d'un nul pour accéder aux quarts de finale.

Avec deux buts de Hakan Sükür, la Turquie a battu les Diables Rouges au stade Roi Baudouin, signant ainsi sa première victoire après cinq matches de championnat d'Europe. En quart de finale, elle affrontera le Portugal à Amsterdam.

Luc Nilis, qui s'était imposé un exil volontaire de l'équipe nationale après la Coupe du Monde, a effectué son retour dans le onze initial des Diables Rouges au détriment de Branko Strupar. Sa vitesse a gêné la Turquie dès l'entame du match et, à la 5e minute, il a forcé Rüstü Reçber à plonger sur sa droite. Avant cette action de l'attaquant d'Aston Villa, Emile Mpenza avait déjà réussi à se créer deux occasions de but. Malgré la finition un peu défectueuse, c'est exactement le type de match que recherchait l'équipe locale.

Inlassable dans l'entre jeu, Marc Wilmots permet à la Belgique de dominer les débats. Ses collègues du milieu de terrain imitent le "Taureau hesbignon" et déroutent la Turquie avec leur bon jeu de passes. La vitesse de Mpenza et la technique de Nilis posent des problèmes aux défenseurs turcs, souvent pris dans leur dos. Les Ottomans ne pourront apparemment pas tenir très longtemps … mais ils résistent. Pourtant, Mpenza marque en reprenant opportunément le ballon bien repoussé par le gardien Rüstü après un boulet de canon de Bart Goor, mais l'arbitre assistant avait levé son drapeau, signalant une position de hors-jeu.

Les mouches changent d'âne alors que la Turquie parvient à ouvrir des brèches dans l'arrière-garde belge. Mais ils manquent de réussite à l'approche de la cage et butent parfois sur le gardien Filip De Wilde, qui sort bien du pied une frappe lourde d'Arif Erdem en bout de course. Juste avant, Hakan Sükür a trahi sa réputation de prédateur des surfaces lorsqu'il hésite à frapper après une belle passe en profondeur de Tugay Kerimoglu. Une nouvelle occasion très nette est gâchée du côté turc par l'intermédiaire d'Okan. Soudain, il survient un incident inhabituel : l'arbitre Kim Nielsen est contraint de quitter le terrain en raison d'une blessure aux adducteurs. Tel que le prévoit le règlement, il est remplacé par le quatrième arbitre, Günter Benkö. L'homme en noir est vite mis à contribution, car Hakan Sükür se défait de son garde du corps en puissance avant de sauter plus haut que De Wilde pour ouvrir le score pour la Turquie.

À la reprise, les Diables Rouges partent la tête dans le guidon, mais avec aussi peu de réussite qu'en première mi-temps. Mpenza pense bien avoir égalisé lorsqu'il exécute une tête puissante, mais Rüstü fait étalage de ses réflexes. Une minute plus tard, l'attaquant de Schalke 04 récidive avec un coup de tête qui passe à côté. A la 70e minute, les Diables Rouges sont crucifiés par un deuxième but de Sükür. Bien lancé dans l'intervalle, Suat Kaya s'enfonce sur l'aile droite avant d'adresser un bon centre à ras de terre. Le buteur de Galatasaray arrive esseulé au deuxième poteau et il catapulte le ballon au fond des filets. À six minutes de la fin du match, De Wilde est exclu pour avoir fauché Arif d'une manchette à la face alors que l'attaquant du Bosphore partait tout seul vers les buts.

Mis à jour le: 10/05/12 15.39HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2000/matches/round=1458/match=64855/postmatch/report/index.html#sukur+assomme+belgique