Le site officiel du football européen

Le Portugal remporte un match à suspense

Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 11.45HEC
Portugal 3-2 Angleterre
Sous l'impulsion de Rui Costa, le Portugal refait de buts de retard et s'impose.
Le Portugal remporte un match à suspense
Nuno Gomes fête le but de la victoire contre l'Angleterre ©Getty Images
Publié: Lundi, 6 octobre 2003, 11.45HEC

Le Portugal remporte un match à suspense

Portugal 3-2 Angleterre
Sous l'impulsion de Rui Costa, le Portugal refait de buts de retard et s'impose.

Le Portugal a remporté une victoire historique à Eindhoven, remontant un déficit de deux buts pour battre l'Angleterre dans un match qui restera dans les annales. Paul Scholes et Steve McManaman ont marqué pour les Anglais en transformant deux superbes centres de David Beckham, alors que du côté portugais, tout le milieu de terrain, et surtout le Fiorentino Rui Costa, a crevé l'écran.

Disputant son 71e match international, le capitaine et gardien portugais Vítor Baía devient le joueur le plus capé de son pays. Alan Shearer n'a pas l'air de tenir compte de cette distinction, car dès la deuxième minute, il le teste sur un coup de tête. Si le gardien de Porto s'en sort bien sur cette première action, il ne peut rien deux minutes plus tard, lorsque les Anglais ouvrent la marque.
Depuis son couloir gauche, Phil Neville adresse un centre bien trop long qui ne trouve preneur, mais son coéquipier de Manchester United David Beckham a suivi. Il récupère le ballon tout près de la ligne de touche et envoie un centre travaillé qui trouve Paul Scholes seul au point de penalty. Le milieu mancunien se détend bien et catapulte le ballon dans la lucarne droite, juste sous la barre.

Le Portugal ne met pas longtemps à se relever après ce coup dur. Emmenés par Luis Figo et Rui Costa, ils imposent leur jeu en milieu de terrain et créent de belles occasions. João Pinto aurait d'ailleurs dû exploiter plus efficacement un bon centre de Rui Costa, mais il saute à contretemps et envoie le cuir au-dessus de la transversale. Rui Costa force ensuite David Seaman à sortir le grand jeu lorsque le portier d'Arsenal effectue une parade acrobatique pour repousser une superbe frappe. Peu de temps après, le Barcelonais Figo tente sa chance sur un coup franc, mais sa frappe enroulée passe largement au-dessus. Totalement contre le cours du jeu, l'Angleterre double la mise à la 18e minute. Michael Owen combine bien avec Beckham, qui adresse un nouveau centre au cordeau, magnifiquement repris par Steve McManaman.

Trois minutes plus tard, et après deux occasions stériles de Nuno Gomes (l'une en raison d'un hors-jeu et l'autre neutralisée par Seaman), Figo réduit la marque. Récupèrant un ballon perdu en milieu de terrain, il avance dans l'axe et, à dix mètres de la surface, décoche une frappe de mule déviée par Adams qui se niche dans la lucarne droite.

L'égalisation méritée arrive à sept minutes de la mi-temps. Le Fiorentino Rui Costa s'échappe sur l'aile droite et effectue un superbe centre, que João Pinto, devançant Sol Campbell, dévie d'une tête plongeante au deuxième poteau de Seaman, impuissant.

Après la pause, le sélectionneur anglais Kevin Keegan choisit de laisser aux vestiaires Owen et de lancer Emile Heskey, mais c'est la sortie de McManaman, blessé au genou et remplacé par Dennis Wise à la 58e minute, qui s'avère plus décisive. Une minute plus tard, le Portugal mène au score pour la première fois de la partie. Une nouvelle fois, c'est le fantastique Rui Costa qui désarçonne la défense anglaise avec l'une de ses passe géniales.

Nuno Gomes contrôle le ballon, embarque un défenseur et frappe de l'extérieur du pied droit juste avant le retour de Tony Adams. Seaman est battu pour la troisième fois de la soirée. Par la suite, Scholes et Shearer se sont bien procurés des occasions d'égaliser, mais ce soir, c'était le Portugal qui était à la fête.

Mis à jour le: 06/02/12 15.33HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2000/matches/round=1458/match=64846/postmatch/report/index.html#au+bout+suspense