Le site officiel du football européen

L'Italie se contente du minimum

Publié: Jeudi, 24 novembre 2011, 11.26HEC
Angleterre 0-1 Italie
Avec son but, Marco Tardelli met fin aux espoirs britanniques d'une "finale" contre la Belgique.
L'Italie se contente du minimum
Marco Tardelli ©Getty Images
Publié: Jeudi, 24 novembre 2011, 11.26HEC

L'Italie se contente du minimum

Angleterre 0-1 Italie
Avec son but, Marco Tardelli met fin aux espoirs britanniques d'une "finale" contre la Belgique.

Les Italiens étaient toujours patauds devant mais l'inquiétude était dans le camp anglais. Ron Greenwood était critiqué pour avoir donné sa seconde cape au médiocre Garry Birtles, mais c'était le partenaire de Tony Woodcock au Nottingham Forest FC, pour lequel il avait travaillé dur lors de la finale de la Coupe des clubs champions. En fait, privé de Trevor Francis, l'Angleterre avait peu d'options. Birtles n'a pas pu jouer face à la meilleure défense du monde, mais personne n'aurait pu faire mieux.

Kevin Keegan sauva les meubles, retrouvant un peu de sa fameuse énergie. Se faisant des passes rapides avec Ray Kennedy, il tire à ras de terre juste à côté du deuxième poteau, puis permet à une passe de Ray Wilkins d'atteindre Kennedy, mais sa frappe s'écrase sur le poteau. A la dernière minute la bicyclette de Keegan est repoussée par Dino Zoff et Kenny Sansom rate à son tour.

Mais l'Italie finit par se créer une belle occasion et à la concrétiser. Une fois de plus le capitaine anglais était impliqué. Giancarlo Antognoni donne la balle à Claudio Gentile sur le côté gauche, Phil Neal est en retard sur le tacle, Francesco Graziani le repousse et fait un centre à ras de terre. Keegan, couvrant tout le terrain comme à son habitude, ramène son vis-à-vis dans la surface et Marco Tardelli met la balle au fond à bout portant.

L'Italie protégea son avantage âprement (Tardelli et Romeo Benetti avait déjà été avertis) mais il fallait qu'elle batte la Belgique pour atteindre la finale. L'Angleterre, à bout de force et malheureuse, ne pouvait viser que la troisième place. Franco, le plus célèbre des frères de Giuseppe Baresi, jouerait la phase finale en 1988.

Mis à jour le: 24/06/12 15.46HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=1980/matches/round=200/match=3581/postmatch/report/index.html#tres+suffit+litalie