Finale - 21/06/1964 - 18:30HEC (18:30 heure locale) - Estadio Santiago Bernabéu - Madrid
2-1
 

Espagne - URSS 2-1 - 21/06/1964 - Page du match - UEFA EURO 1964

Le site officiel du football européen

Arriba España !

Publié: Lundi, 21 novembre 2011, 12.25HEC
Espagne 2-1 URSS
L'Espagne a dû prendre l'avantage à deux reprises contre l'Union soviétique pour son premier titre.
Arriba España !
1964: Spain ©Getty Images

Classements

Publié: Lundi, 21 novembre 2011, 12.25HEC

Arriba España !

Espagne 2-1 URSS
L'Espagne a dû prendre l'avantage à deux reprises contre l'Union soviétique pour son premier titre.

À domicile, l'Espagne se défait de l'Union soviétique dans la finale du Championnat d'Europe de l'UEFA 1964 et remporte son premier trophée majeur.

Devant un stade Santiago Bernabéu comble et devant le président Franco en personne, Jesús María Pereda donne l'avantage à son équipe. Les Soviétiques reviennent grâce à Galimzyan Khusainov mais l'Espagne a le dernier mot quand Luis Suárez donne le but de la victoire à Marcelino Martínez.

Les quatre buts espagnols du tournoi ont été inscrits sur des centres venant de la droite. L'un des premiers du match, l'œuvre de Suárez, est raté par Edouard Mudrik et frappé si violemment par Jesús María Pereda qu'il s'élève à plusieurs dizaines de centimètres du sol. Lev Yachine, fusillé à bout portant, n'a aucune chance.

Mais ensuite, Fernando Olivella commet une faute sur Galimzian Khusainov qui marque sur le coup franc, après cela, les deux formations, bonnes mais pas exceptionnelles, se neutralisent. Feliciano Rivilla, rapide et intelligent, et l'opiniâtre Khusainov se livrent un duel fascinant. Albert Chesternev annihile les efforts de Marcelino Martínez, mais est heureux de ne pas concéder un penalty après avoir bousculé Pereda. Les deux gardiens de but assistent en spectateurs à la rencontre.

Mais, bien que les tenants du titre résistent avec beaucoup de brio, l'entrée d'un milieu de terrain défensif supplémentaire, Alexei Korneev, les handicape : Valeri Voronine manque de soutien créatif. Leur sélectionneur a essayé de rejeter cette erreur sur les Espagnols en critiquant leur habitude de simuler des blessures et Valentin Ivanov a déclaré que le but de la victoire "devait beaucoup à la chance" - mais ce n'est pas l'impression que donnent les images.

Suárez adresse une nouvelle passe depuis l'aile droite, Pereda centre et la superbe tête plongeante de Marcelino se loge au pied du premier poteau. Même le grand Yachine, encore superbe à 34 ans, n'avait pu en être que spectateur.

"On a été très unis", déclarait Pereda un peu plus tard. "On avait Suárez pour diriger cet orchestre. Ensuite, on avait de grands joueurs comme Amancio et Marcelino, qui était un buteur naturel. C'était vraiment une équipe fantastique."

Mis à jour le: 28/09/14 3.17HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=1964/matches/round=172/match=3996/postmatch/report/index.html#arriba+espana