UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Comment arrêter Kylian Mbappé pour la Suisse ?

« Nous n'avons pas peur », confie Silvan Widmer, mais comment la Nati va-t-elle s'occuper du talisman français Kylian Mbappé ? Décryptage.

Le Suisse Silvan Widmer pourrait être au marquage du Français Kylian Mbappé
Le Suisse Silvan Widmer pourrait être au marquage du Français Kylian Mbappé UEFA via Getty Images

Qualifiée dans le Groupe A grâce à une place parmi les meilleurs troisièmes, la Suisse a découvert mercredi soir que c'est le voisin français qui l'attend en huitièmes de finale. Les champions du monde se présentent avec une constellation d'étoiles, parmi lesquelles Kylian Mbappé est indubitablement parmi les plus brillantes. À l'approche du choc de lundi, les plans suisses pour contenir le n°10 et ses coéquipiers sont certainement déjà mis en place.

Kylian Mbappé n'a pas encore ouvert son compteur buts à l'EURO 2020
Kylian Mbappé n'a pas encore ouvert son compteur buts à l'EURO 2020 UEFA via Getty Images

« C'est un TGV », explique Silvan Widmer. Positionné sur le flanc droit de la Nati, le défenseur de Bâle aura probablement la lourde tâche de museler l'attaquant du Paris Saint-Germain, qui est acclamé pour ses percées à une vitesse tonitruante.

France - Suisse, suivez l'avant-match en direct

Si elle se présente dans son 3-4-1-2 habituel, l'équipe de Vladimir Petković aura deux joueurs pour contenir Mbappé : le défenseur central droit et le latéral droit, ainsi que l'un des milieux de terrain descendant leur prêter main forte. Les Helvètes essaieront de limiter les courses de Mbappé dans leur dos en pressant la France, en empêchant les Bleus de distribuer le ballon facilement et ainsi réduire les apports en ballon vers le meilleur buteur de la saison 2020/21 en Ligue 1.

Widmer a laissé entendre que la Suisse se préparait à défier la France en jouant à un rythme élevé et en harcelant les hommes de Didier Deschamps d'entrée, afin de minimiser leurs qualités balle au pied. Le plan consiste à travailler collectivement, à restreindre Mbappé et, s'il se retrouve en possession, à tenir le choc.

La Suisse s'est qualifiée parmi les meilleurs troisièmes
La Suisse s'est qualifiée parmi les meilleurs troisièmesGetty Images

Figurant parmi les options au poste de latéral droit pour la Nati, Widmer souligne que malgré sa bonne vitesse, l'attaquant français est tout simplement sur une autre planète. « Évidemment, quand on affronte un joueur comme Mbappé, on a besoin de l'aide de toute l'équipe. Nous devrons toujours être à deux sur lui. » Le rapide Kevin Mbabu pourrait également se voit attribuer cette mission, après avoir impressionné lors du premier match face au pays de Galles.

Inconvénient pour Petković, Nico Elvedi n'a pas pu s'entraîner cette semaine en raison d'une blessure au pied, après avoir débuté les trois rencontres de la phase de groupes au poste de défenseur central droit. S'il n'est pas apte à temps, son remplaçant pourrait jouer un rôle majeur et le sélectionneur dispose de Manuel Akanji et Fabian Schär pour évoluer à ce poste. Pour réduire la sphère d'influence de Mbappé, Remo Freuler et Granit Xhaka devront également alterner pour redescendre côté droit afin d'apporter leur soutien et constituer un marquage à trois.

Mbappé n'avait que 17 ans et n'avait pas encore été appelé par Didier Deschamps lors de la dernière rencontre entre les deux équipes, un match nul et vierge à l'EURO 2016. Désormais vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA et fer de lance de l'attaque française, le joueur de 22 ans peut décontenancer même les défenses les plus coriaces. « Je suis convaincu que nous parviendrons à l'arrêter, avance Widmer. Nous n'avons pas peur. »

Téléchargez l'application de l'EURO