UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Danemark 1-2 Belgique, De Bruyne fait tout basculer

La Belgique s'est qualifiée pour les 8es de finale, en s'imposant sur le Danemark dans la douleur

Regardez comment la Belgique s'est employée pour revenir au score et battre le Danemark.
Danemark 1-2 Belgique

La Belgique a souffert durant 45 minutes, face à des Danois héroïques. Mais l'entrée en jeu de De Bruyne, à la pause, a tout changé.

Danemark - Belgique à la minute, réactions
Hommage à Christian Eriksen
Hommage à Christian EriksenGetty Images

Résumé du match

Un seul être vous manque ! Kevin De Bruyne était sur le banc au coup d'envoi. Et comme les Danois démarraient aussi la rencontre sur les chapeaux de roue, les premiers au classement mondial souffraient dés les premiers ballons de la rencontre. Les Diables rouges étaient d'ailleurs cueillis à froid. Højbjerg exploitait une mauvaise relance de Denayer. Il servait Poulsen dans la profondeur. L'attaquant de Leipzig prenait le temps de lever la tête et plaçait le ballon hors de portée de Courtois, au ras de son poteau droit (1-0, 2e).

Durant toute la première période, les Belges étaient au bord du gouffre. Les Danois les étouffaient et se créaient pas moins de sept occasions franches, mais sans jamais parvenir à tromper une nouvelle fois Courtois. Les Belges, eux, se contentaient de défendre. En fait, on comprenait l'histoire de ce match à la dixième minute. Le jeu était arrêté pour une minute d'applaudissements en l'honneur de Christian Eriksen, victime d'un terrible malaise cardiaque lors du match face à la Finlande...

Thorgan Hazard égalise
Thorgan Hazard égaliseGetty Images

En fait, les joueurs de Kasper Hjulmand étaient tout simplement transcendés par le contexte de ce match. Et les Belges, à l'image de l'émotion de Lukaku, partenaire d'Eriksen à l'Inter de Milan, avaient visiblement la tête dans le sceau. Mais pas que... Car l'entrée en jeu de Kevin De Bruyne, en lieu et place de Mertens, allait tout changer. La Belgique était orpheline de ses habituels maître à jouer. Car avec aussi les entrées de Witsel et de Eden Hazard, les hommes de Roberto Martinez retrouvaient de la maîtrise technique.

Le collectif belge faisait alors une démonstration de son talent. Lukaku filait sur le côté droit et servait en retrait De Bruyne. Le Citizen contrôlait, se décalait légèrement pour mettre la défense danoise hors de position, et centrait plein axe. Thorgan Hazard n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 55e). Puis un missile à ras de terre de De Bruyne concluait un chef d'œuvre d'action collective (1-2, 70e). La Belgique tenait sa qualification pour les huitièmes de finale, non sans avoir souffert une bonne partie de la rencontre.

Star du Match : Romelu Lukaku (Belgique)

"Il a joué un rôle très important dans les deux buts belges".
Peter Rudbæk, Observateur Technique de l'UEFA

Voir tous les lauréats du Heineken Star of the Match à l'UEFA EURO 2020.

Réactions

Roberto Martínez, Belgique, entraîneur
Cela faisait longtemps que nous n'avions pas affronté un tel défi. En première période, les joueurs semblaient choqués mais ils ont eu l'expérience nécessaire pour retourner la situation.

Danemark et Belgique réunis pour soutenir Christian Eriksen
Danemark et Belgique réunis pour soutenir Christian Eriksen

Jan Vertonghen, Belgique, défenseur
Les Danois nous ont surpris avec le système qu'ils ont utilisé et en première période, nous étions méconnaissables. Nous étions toujours en retard. Mais De Bruyne, Witsel et Eden Hazard sont entrés et ont changé le match. Ils apportent cette qualité supplémentaire, nous n'avons pas besoin de marcher sur la pointe des pieds.

Kasper Hjulmand, Danemark, entraîneur
Nous avons senti un énorme soutien du peuple, de tous ceux qui nous suivent, ce stade entier et tous les gens que nous avons rencontré et dont nous avons reçu l'amour– c'est ce qui l'a fait au final. Et aussi ce groupe est extrêmement bon. Nous pouvons retenir beaucoup de ce match. Désormais, nous allons fermer cette page et je pense déjà aux Russes. Nous ne sommes pas éliminés du tournoi.

Thomas Delaney, Danemark, milieu
Nous avons accepté le fait que c'est dur pour nous d'être de nouveau là et de chanter l'hymne. Nous avons formé un cercle avant le match et appuyé sur certains boutons pour nous dire Maintenant, on va tout donner. Nous nous sommes bien préparé et avons attendu cela depuis des années. C'est ce qui me rend si fier.

Stats clés

  • La Belgique s'impose pour la première fois en phase finale d'un EURO après avoir été menée au score. C'était arrivé à sept reprises auparavant, les Diables Rouges n'avaient accroché qu'un résultat nul pour six défaites.
  • La Belgique est la première équipe de l'EURO 2020 à s'imposer après avoir été menée au score.
  • La Belgique n'a perdu qu'un seul de ses 25 derniers matchs (21v., 3n., 1 d.). Elle est invaincue depuis 11 matchs (9 v., 2 n.).
  • C'est la première fois de l'histoire que la Belgique débute sa phase de groupes par deux victoires et avec cinq buts inscrits, elle signe son meilleur total (l'ancien record était quatre en 1984 et 2016).
  • De Bruyne inscrit son premier but à l'EURO. Il avait marqué aux Coupes du Monde 2014 et 2018.
  • Poulsen a ouvert le score après 1m39s. Seul le Russe Dmitri Kirichenko (1m7s face à la Grèce en 2004) a été plus rapide dans l'histoire de l'EURO.
  • Dries Mertens a fêté sa 100e sélection, il est désormais à la cinquième place historique de la sélection belge.
  • Le Danemark n'a gagné que deux de ses 12 derniers matches de phase finale de l'EURO (2v., 2n., 8d.).
  • La dernière fois que le Danemark a perdu ses deux premiers matches en phase finale de l'EURO, c'était en 2000
  • Le Danemark a encaissé plus d'un but que trois fois sur ses 23 derniers matches, à trois reprises face à la Belgique (les deux précédents lors des défaites 4-2 et 2-0 en UEFA Nations League 2020)
  • La Belgique a au moins inscrit deux buts lors de ses quatre derniers matches face au Danemark.
  • La Belgique a remporté cinq de ses six derniers matches en phase finale de l'EURO.
  • La Belgique a marqué à chacun de ses 32 derniers matches. La dernière fois qu'elle est restée muette fut en demi-finale de la Coupe du Monde 2018 face à la France (0-1).

Compos

Danemark : Schmeichel; Christensen, Kjær, Vestergaard (Skov, 84), Mæhle; Wass (Stryger, 61), Højbjerg, Delaney (Jensen, 72); Poulsen (Nørgaard, 61), Damsgaard (Cornelius, 72), Braithwaite

Belgique : Courtois; Alderweireld, Denayer, Vertonghen; Meunier, Tielemans, Dendoncker (Witsel 59), T. Hazard (Vermaelen, 90+4); Mertens (De Bruyne, 46), Lukaku, Carrasco (E. Hazard 59)

Prochains matches

Finlande - Belgique - lundi 21 juin
Russie - Danemark - lundi 21 juin