UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les surnoms des équipes de l'EURO 2020

Les animaux, des héros, des couleurs de légendes ont accompagné les 24 équipes qui disputent l'EURO 2020.

Michy Batshuayi e(s)t un bon petit Diable
Michy Batshuayi e(s)t un bon petit Diable AFP via Getty Images

UEFA.com retrace l'histoire des surnoms des équipes nationales de l'UEFA EURO 2020.

Groupe A

Gareth Bale et le drapeau gallois
Gareth Bale et le drapeau galloisGetty Images

Turquie – Ay-Yıldızlılar (les Croissants étoilés), Bizim Çocuklar (Nos Gars)

Le surnom céleste de la Turquie emprunte aux éléments de son drapeau national : un croissant blanc et une étoile sur fond rouge - qui remonte à l'origine au drapeau de l'ancien Empire ottoman. #BizimÇocuklar (littéralement nos enfants) est un mot-dièse populaire sur les médias sociaux.

Italie – Gli Azzurri (les Azures), La Nazionale (l'équipe nationale)

Alors que le drapeau de l'Italie possède trois couleurs qui sont le vert, le blanc et le rouge, le bleu est retenu pour ce surnom car c'est la couleur de la maison royale de Savoie qui unifia l'Italie en 1861.

Galle – Y Dreigiau (Les Dragons)

Le Dragon, sorte de synonyme du Pays de Galles, fait partie de son histoire dès les septième siècle et le règne de Cadwaladr, Roi de Gwynedd. En 1959, le dragon rouge sur fond vert et blanc est reconnu officiellement comme motif du drapeau gallois.

Suisse – A-Team, Nati, Rossocrociati (rouge à croix)

Avec quatre langues officielles (français, allemand, italien et romanche), les Suisses optent pour la simplicité avec A-Team et Nati. Rossocrociati (en italien) qui fait référence au drapeau suisse de forme carrée représentant une croix blanche sur fond rouge.

Groupe B

Bubi, l'emblème de la Finlande
Bubi, l'emblème de la Finlande AFP via Getty Images

Danemark – De Rød-Hvide (les Rouge et Blanc), Danish Dynamite (la Dynamite danoise)

« Nous sommes rouges, nous sommes blancs, nous sommes la dynamite danoise », dit le refrain de la chanson de l'EURO 84 du journaliste sportif Gunnar "Nu" Hansen, 78 ans, en mode rap. Connu sous le nom de Dannebrog, le drapeau national à croix blanche a donné ses couleurs à l'équipe.

Finlande – Huuhkajat (les Hiboux grand duc)

Bubi, un hibou grand duc, a donné ce surnom à l'équipe de Finlande depuis qu'il a interrompu pendant de longues minutes un match contre la Belgique, à Helsinki, en confondant la barre transversale du stade Olympique avec un perchoir en 2007.

Belgique – les Diables Rouges

En 1905, à l'issue d'un derby entre la Belgique et les Pays-Bas, la presse néerlandaise rapporta que les Belges s'étaient battus « comme des diables ». C'est de là que viendrait leur surnom, les Diables Rouges.

Russie – La Sbornaya ou Сборная (l'équipe nationale)

Pas vraiment de mystère dans le surnom du premier vainqueur de l'EURO avec l'Union Soviétique.

Groupe C

Il équipe des Pays-Bas en 1976, lors de la phase finale
Il équipe des Pays-Bas en 1976, lors de la phase finaleIcon Sport via Getty Images

Pays-Bas – les Oranje (ou les Oranges), les Oranges mécaniques

L'orange (oranje en néerlandais) est la couleur de la famille royale des Pays-Bas, la Maison d'Orange. Oranges mécaniques, pour le long métrage éponyme de Stanley Kubrick, sorti en 1971, à l'époque ou les Pays-Bas déployaient leur football total.

Ukraine – Synio-Zhovti ou Синьо-жовті (les Jaune et Bleu)

Le bleu et le jaune sont les couleurs nationales de l'Ukraine. La moitié bleue du drapeau représenterait le ciel, et la moitié jaune, les champs de céréales.

Autriche – Das Nationalteam (l'équipe nationale), Unsere Burschen (nos garçons)

Deux surnoms assez explicites pour l'Autriche, qui participe pour la troisième fois au Championnat d'Europe de l'UEFA.

Macédoine du Nord – Рисови (Les lynx)

Apparaissant sur la pièce de cinq denars, le lynx des Balkans est une espèce indigène et gravement menacée.

Groupe D

Les trois lions anglais
Les trois lions anglaisVisionhaus

Angleterre – les Trois Lions

L'écusson de l'Angleterre est composé de trois lions marchant avec la tête tournée entourés de dix roses Tudor, qui sont les emblèmes héraldiques traditionnels de l'Angleterre. Ce blason aurait été porté au combat pour encourager les soldats du règne de Richard Cœur de Lion au XXIIe siècle. Depuis, les armes royales de chaque monarque anglais ont toujours comporté ces trois lions.

Croatie – Les Vatreni (les fiers), les Kockasti (les joueurs au damier)

L'écrivain croate Josip Prudeus a popularisé le terme Vatreni pour la première fois en 1996, en écrivant les paroles de l'hymne de football « 11 Vatrenih » (11 fiers joueurs). Le surnom a fait son chemin. Kockasti fait référence au maillot à damier rouge et blanc, le motif traditionnel qui orne les armoiries nationales.

République tchèque – la Národní tým (National Team), Naši (nos gars)

La Národní tým est aussi utilisée sous forme plus courte, Nároďák. Naši, nos gars, symbolise le lien fort entre les joueurs et les fans.

Écosse – la Tartan Army

Le tartan est un motif traditionnel écossais. Dans ses nombreuses combinaisons de couleurs, il est utilisé pour représenter les différents clans qui composent la nation.

Groupe E

La Roja
La RojaGetty Images

Espagne – La Roja (la Rouge), La Furia Española (la furie espagnole)

Le surnom de furia date des Jeux Olympiques de 1920 à Anvers, où l'Espagne avait surprise par son style direct.

Suède – Blågult (bleu et jaune)

Le surnom de la Suède tient aux couleurs nationales instaurées pas le roi Magnus III au XIIIe siècle.

Pologne – Biało-czerwoni (les Rouge et Blanc), Orły (les Aigles)

Les deux surnoms viennent de l'écusson qui est le symbole de la Pologne.

Slovaquie – Sokoli (les Faucons), Repre (les sélectionnés)

À la recherche d'un symbole reflétant ses traditions, cette nation neuve s'est tournée vers le faucon, « précis, rapide et impitoyable ».

Groupe F

Les finalistes de l'UEFA EURO 2004
Les finalistes de l'UEFA EURO 2004Icon Sport via Getty Images

Portugal – A Seleção (la sélection), Seleção das Quinas (la sélection aux boucliers)

Les boucliers sont ceux figurant sur le drapeau du pays.

France – Les Bleus

Le bleu c'est bien sûr celui du maillot principal de la France, c'est aussi la couleur nationale qui a traversé les époques depuis le XIIe siècle.

Allemagne – Nationalelf (le 11 national), DFB-Elf (le 11 de la DFB), Die Nationalmannschaft (l'équipe nationale), Die Mannschaft (l'équipe)

En 2015, l'Allemagne a été rebaptisée au niveau international Die Mannschaft. Selon Oliver Bierhoff, héros de l'EURO 2016, ces mots sont synonymes de « créativité, qualité, respect, fair-play ».

Hongrie – Magyarok (les Magyars), Nemzeti Tizenegy (le 11 national)

Magyars fait référence au peuple les plus nombreux de la Hongrie. L'éblouissante équipe nationale des années 1950, menée Ferenc Puskás, était également connue par son surnom, les Magyars magiques.