UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Cinq milieux qui ont ébloui l'EURO

Lors de l'UEFA EURO 2000, Zinédine Zidane a brillé contre le Portugal.

Regardez Zinédine Zidane donner a victoire à la France en demi-finale d’un but en or.
EURO 2000, temps forts : France 2-1 Portugal

Zinédine Zidane a fait très fort contre le Portugal à l'UEFA EURO 2000. UEFA.com revient sur cinq des plus belles performances de milieux de terrain à l'EURO.

Zinédine Zidane (France 2-1 Portugal, 2000)

Les fans français à l'EURO 2000
Les fans français à l'EURO 2000Icon Sport via Getty Images

À Bruxelles, la demi-finale entre les Bleus et les Portugais met aux prises deux des meilleurs milieux de l'époque : Luís Figo et Zinédine Zidane. Si Figo survole la première mi-temps, c'est la maîtrise de Zidane, alors à la Juventus, qui prévaut. Ses contrôles et son sens de la passe permettent aux Bleus de renverser la vapeur et de l'emporter sur un but en or inscrit par son maître à jouer. Patrick Vieira évoque : "Quand on joue à côté d'un tel joueur, on fait tout pour atteindre le même niveau. Il tire tout le monde vers le haut."

Andrés Iniesta (Russie 0-3 Espagne, 2008)

L'Espagne avait battu la Russie 4-1 en phase de groupes et, si les hommes de Guus Hiddink espéraient prendre leur revanche à Vienne, en demi-finale, ils se trompent. Iniesta prend le match à son compte pour décrocher le premier de ses six titres honorifiques d'Homme de Match à l'EURO. Il réalise un centre décisif pour Xavi Hernández sur l'ouverture du score avant de délivrer une passe décisive pour David Silva, qui scelle la victoire 3-0. Il déclare plus tard : "Nous voulions tellement gagner, cette récompense, c'est celle de tout le groupe."

Theodoros Zagorakis (Grèce 1-0 Portugal, 2004)

Au sein d'une équipe qui a certainement créé la plus grande surprise de l'Histoire de l'EURO, Zagorakis était le chef d'orchestre, comme le prouve sa performance en finale, contre le Portugal, à l'UEFA EURO 2004. Il sera désigné Homme du Match. Il incarne la rigueur tactique et prouve qu'à cœur vaillant, rien d'impossible. Il déclare alors à UEFA.com, pour expliquer comment la Grèce a tenu le 1-0 à Lisbonne : "Ce qui a fait la différence, c'est le fait que nous n'ayons pas paniqué. Plutôt que de s'épuiser, on a couvert davantage de terrain et on a prouvé que cette coupe, on la voulait plus."

Pavel Nedvĕd (Pays-Bas 2-3 République tchèque, 2004)

Les plus beaux buts de l'EURO 2004
Les plus beaux buts de l'EURO 2004

Flashback : les Tchèques sont menés 2-0 après 20 minutes de jeu durant leur deuxième match de poule à Aveiro. C'est à ce moment que Nedvĕd choisit de montrer l'étendue de son talent. Le Footballeur européen de l'année délivre des passes sublimes et fait vivre un enfer à John Heitinga, qui s'occupe du marquage. Ce dernier est même exclu pour une faute sur le Tchèque, désigné Homme du Match. "C'était un match fantastique, déclare Nedvĕd. On était endormi en début de match, mais quand on s'est réveillé, on a fait preuve de panache."

Kim Vilfort (Pays-Bas 2-2 Danemark, 1992)

Son coéquipier Henrik Larsen a inscrit les buts qui ont permis aux Danois, outsiders, de faire 2-2 et d'accrocher les Pays-Bas en demi-finale, à Göteborg. Mais s'il y a un joueur qui s'est illustré dans le jeu, c'est Vilfort, le milieu de terrain. Il a su soulager sa défense en se dépensant sans compter. Son équipe finira par l'emporter aux tirs au but. "C'était l'un des meilleurs matches de ma carrière", se rappelle Vilfort, dont la fille luttait de toutes ses forces contre une leucémie. Il s'absentait même régulièrement au cours de la compétition pour être à ses côtés, manquant notamment la rencontre contre la France.